Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Essebsi remporte l'élection présidentielle en Tunisie

Reuters22/12/2014 à 22:40

* Essebsi se dit le technocrate dont la Tunisie a besoin * Manifestations dans le sud du pays contre "l'ancien régime" * Obama, Kerry et Mogherini saluent le processus démocratique (Actualisé avec déclarations des deux candidats, Mogherini) par Tarek Amara TUNIS, 22 décembre (Reuters) - Béji Caïd Essebsi, candidat de l'alliance laïque Nidaa Tounès, a remporté lundi la première élection présidentielle libre en Tunisie, ultime étape de la transition démocratique entamée avec le soulèvement populaire qui avait provoqué la chute de Zine ben Ali en janvier 2011. Selon les résultats officiels, Essebsi a obtenu 55,68% des suffrages lors du second tour de scrutin contre 44,32% à son rival Moncef Marzouki qui assurait les fonctions de président par intérim depuis sa désignation par l'assemblée constituante en décembre 2011. "Je serai le président de tous les Tunisiens", a déclaré Béji Caïd Essebsi dans une courte intervention sur les ondes de la télévision d'Etat. Son adversaire a lui reconnu sa défaite, s'exprimant également brièvement à la télévision, et ajouté que le scrutin avait subi des irrégularités qu'il ne comptait toutefois pas contester. Après l'annonce de la victoire du candidat de l'alliance laïque, des violences sporadiques ont éclaté dans diverses villes du sud du pays, des centaines de manifestants contestant l'élection d'un membre de l'ancien régime et le bureau de Nidaa Tounès à Tataouine, dans le sud du pays, a été incendié, selon des témoins. Avant même la publication des résultats officiels, des affrontements avaient opposé les forces de l'ordre à des groupes de jeunes manifestants à Hamma, ville du sud de la Tunisie. Une partie de la population tunisienne considère que la victoire d'Essebsi, 88 ans, qui occupa le poste de président de la Chambre des députés entre 1990 et 1991 à l'époque de Ben Ali, marque un retour au pouvoir des membres de l'ancien régime. Essebsi, qui fut également ministre de Habib Bourguiba, premier président après l'indépendance de la Tunisie, se présente comme un technocrate laïque dont le pays a besoin après trois années de gestion par une coalition dominée par les islamistes. "BRILLANT EXEMPLE" Devant le siège de Nidaa Tounès, à Tunis, des centaines de partisans célébraient dans la rue la victoire de leur candidat, chantant et agitant des drapeaux tunisiens. "Nous avons en partie réussi notre lutte", a déclaré Aya Khiari, un sympathisant du président nouvellement élu. "Ces élections n'étaient qu'une étape, la bataille pour construire la Tunisie ne fait que commencer." Moncef Marzouki, qui s'était réfugié en France sous le régime Ben Ali, n'a pas fait de déclaration dans l'immédiat mais a félicité son adversaire dans un message mis en ligne sur la page officielle de sa campagne sur Facebook. Le président sortant, qui s'est vu reprocher son alliance avec les islamistes d'Ennahda qui lui a permis d'être élu président de transition en décembre 2011, estime que l'accession d'Essebsi au poste de chef de l'Etat est de nature à remettre en cause la "révolution de jasmin". Le président américain Barack Obama et son secrétaire d'Etat John Kerry ont félicité Béji Caïd Essebsi pour sa victoire ainsi que la Tunisie pour la conclusion de sa première élection présidentielle sous la nouvelle constitution. "La Tunisie a fourni un brillant exemple à la région et au monde de ce qui peut être réalisé à travers la démocratie, le consensus et un processus politique ouvert", a déclaré John Kerry dans un communiqué. La chef de la diplomatie européenne a, de son côté, affirmé la détermination de l'Union européenne à travailler avec les nouvelles autorités tunisiennes. "L'Union européenne reste déterminée à travailler avec les nouvelles autorités tunisiennes ainsi que tous les niveaux de la société" tunisienne, a déclaré l'italienne Federica Mogherini, ajoutant que l'objectif était de permettre un progrès démocratique et des réformes sociales et économiques. Le parti d'Essebsi devra désormais désigner un Premier ministre et former un nouveau gouvernement de coalition avant de s'attaquer au contrôle de l'extrémisme islamiste et à des réformes économiques sensibles. (Patrick Markey et Tarek Amara; Pierre Sérisier et Agathe Machecourt pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.