Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Espagne-Les Catalans dans la rue pour demander l'indépendance

Reuters11/09/2016 à 20:37
    par Sam Edward 
    BARCELONE, 11 septembre (Reuters) - Plus de 500.000 
personnes ont manifesté dimanche en Catalogne pour demander 
l'indépendance de leur région d'avec l'Espagne que les 
dirigeants locaux veulent organiser pour l'an prochain malgré 
l'opposition du gouvernement central. 
    Les Catalans se sont rassemblés dans cinq villes et 
notamment à Barcelone, la capitale régionale, où ils étaient 
540.000 selon la police. En cette journée de fête nationale 
catalane (Diada), ils brandissaient le drapeau rouge et jaune 
étoilé des indépendantistes ainsi que des banderoles jaunes en 
musique, pour symboliser le battement d'un coeur unissant une 
république indépendante. 
    L'assemblée de la région Catalogne, favorable à 
l'indépendance, souhaite que l'Etat indépendant de l'Espagne 
qu'elle appelle de ses voeux soit créé en 2017. 
    La Catalogne, où vivent 7,5 millions de personnes, contribue 
à environ 20% du produit intérieur brut (PIB) de l'Espagne. 
    A Madrid, l'Espagne est sans gouvernement depuis la fin 
2015, les deux élections législatives de décembre et juin 
n'ayant pas permis de dégager une majorité parlementaire, en 
raison en partie des différends entre les partis politiques sur 
la manière de s'opposer à la volonté séparatiste de la 
Catalogne. 
    Le gouvernement conservateur sortant de Mariano Rajoy, qui 
expédie les affaires courantes, est fermement opposé à toute 
initiative allant dans le sens d'une sécession de la Catalogne, 
et a porté l'affaire devant la juridiction constitutionnelle. 
    "Cela ne nous importe plus vraiment de savoir qui va 
gouverner à Madrid", commente Montse Pedra, 39 ans, une 
thérapeute rencontrée dans la manifestation à Barcelone. 
     
    LUTTES INTERNES 
    Elle estime que la Catalogne n'aura pas droit à un 
référendum sur l'indépendance, à la différence de l'Ecosse en 
2014 (même si les électeurs ont finalement opté pour le maintien 
au sein du Royaume-Uni). De ce fait, dit-elle, "nous allons tout 
simplement déclarer l'indépendance, voilà". 
    Un autre manifestant, Rafael Subirats, professeur de 
mathématique, 64 ans, estime en revanche que l'indépendance ne 
sera sans doute pas pour 2017. 
    Les partis favorables à la sécession ont remporté la 
majorité des sièges à l'assemblée régionale l'an dernier, mais 
pas la majorité des voix, et ont commencé à prendre des mesures 
législatives pour préparer l'indépendance, mais ces actions ont 
été déclarées illégales en justice. 
    Le Tribunal constitutionnel espagnol a annulé début août une 
résolution du Parlement catalan favorable à l'indépendance. 
  
    Selon un sondage paru en juillet, 48% des Catalans sont 
favorables à l'indépendance, contre 42% qui sont contre. 
    Les pro-indépendance sont aussi minés par des luttes 
internes. Le président de la Généralité de Catalogne, Carles 
Puigdemont, demandera la confiance du parlement régional le 28 
septembre après des dissensions entre son parti, "Junts pel si" 
(Ensembles pour le oui) et ses alliés de la formation 
anti-austérité CUP qui ont rejeté le projet de budget pour 2017. 
Selon les analystes, Carles Puigdemont devrait être maintenu. 
    Il a déclaré dimanche lors d'une conférence de presse que 
son gouvernement convoquerait l'an prochain des élections en 
forme de plébiscite pour ratifier la sécession, sauf s'il 
parvient à persuader les autorités centrales à Madrid 
d'autoriser les Catalans à se prononcer par référendum sur leur 
avenir. 
 
 (Danielle Rouquié pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.