1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Espagne : 5 Français soupçonnés du viol collectif d'une Norvégienne
Le Point09/08/2019 à 07:25

Ils ont été identifiés par les réseaux sociaux. Mercredi 7 août, cinq jeunes Français ont été interpellés en Espagne. Ils sont soupçonnés d'avoir violé en groupe une Norvégienne de 20 ans dans un logement touristique de la station balnéaire de Benidorm (sud-est de l'Espagne), a annoncé la garde civile. La jeune femme a raconté aux enquêteurs avoir été contactée à travers un réseau social par les jeunes Français, avant de les rejoindre avec une amie, puis de rester seule avec eux dans leur logement de vacances, où ils l'auraient violée.Jeudi 8 août, sur Franceinfo, l'avocat de l'un des cinq jeunes à estimé que cette affaire allait « très vite et beaucoup trop loin ». Frédéric David précise que son client « conteste de manière catégorique la notion de viol, qu'il soit collectif ou individuel » et évoque un rapport sexuel « consenti ». « Mon client est un garçon complètement bouleversé par ce qui lui arrive. Il veut absolument être entendu pour donner sa version ». Et de poursuivre : « Avant même que la justice ne soit passée, on commence à parler de viol collectif, de cinq « prédateurs » français. Je trouve cela très dommageable pour la défense des droits et libertés individuelles. » Avant de conclure : « Je crois comprendre que la montagne va accoucher d'une souris. »Des sites très fréquentésLes deux amies norvégiennes ont pu fournir des éléments d'identité des cinq Français, âgés...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer