1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Équipe de France : Kevin Gameiro, le choix de la raison

Le Point29/08/2016 à 13:05

Kevin Gameiro avec le maillot bleu en 2011.

Le revoilà ! Kevin Gameiro (29 ans) avait beau enchaîner les saisons de haute tenue en Liga (16 buts en 31 matches la saison dernière) et être le goleador en chef d'un FC Séville, triple vainqueur consécutif de l'Europa League, il n'était pas dans le dispositif du sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps. Grand oublié de l'équipe de France depuis 2012, laquelle n'admettait pas une tierce-possibilité dans le sempiternel débat « Benzema ou Giroud ? » pour animer l'attaque, réserviste lors du dernier Euro, Gameiro (8 sélections, 1 but) réapparaît sur la pointe des pieds et grâce à un concours de circonstances favorables.

Pas d'autre choix

L'ancien avant-centre du Paris Saint-Germain n'était pas supposé figurer dans la liste concoctée par Didier Deschamps pour défier l'Italie en amical le 1er septembre et la Biélorussie en phase qualificative pour la Coupe du Monde 2018, le 6 septembre. Le buteur passé par le RC Strasbourg et le FC Lorient a-t-il pris la peine de tendre l'oreille, le 25 août, à l'énoncé de la liste des 23 noms ? Mais voici que l'un des heureux élus, Alexandre Lacazette, lui-même chancelant en équipe de France, s'est blessé à Dijon samedi avec Lyon (défaite 4-2). À cela s'ajoutent le bannissement officieux de Karim Benzema ? « ce n'est pas le moment » de le rappeler, a estimé le sélectionneur ? et la volonté de Didier Deschamps d'avoir un attaquant supplémentaire, « la...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer