1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Équateur : des manifestations font cinq morts, huit policiers capturés
Le Parisien11/10/2019 à 00:04

Équateur : des manifestations font cinq morts, huit policiers capturés

Cinq civils, dont un dirigeant indigène, ont trouvé la mort durant les manifestations qui secouent l'Équateur depuis une semaine contre la hausse du prix de l'essence, a-t-on appris jeudi.Le même jour, huit policiers étaient retenus par des indigènes équatoriens mobilisés à Quito. Ces membres des forces de l'ordre, sept hommes et une femme, ont été présentés en public lors d'un rassemblement des manifestants dans le nord de la capitale.Manifestations violentes et grèvesLe petit pays andin est secoué depuis début octobre par un mouvement social inédit depuis 2007, marqué par des blocages de routes et de puits pétroliers en Amazonie, des manifestations parfois violentes et des grèves. . @PoliciaEcuador denuncia actos vandálicos en contra de ellos durante las protestas de ayer, en el centro de Quito. En la cuenta de Twitter de la institución policial colgaron un video. pic.twitter.com/lwpt2z82lg-- El Universo (@eluniversocom) October 10, 2019 Parmi les victimes, la première « est un homme qui a été écrasé dimanche dans la province d'Azuay », précisent les services du Défenseur du peuple, un organisme d'Etat. Les quatre autres seraient décédées à Quito, sans que l'on connaisse pour l'heure les circonstances. Les militaires rejoignent la population et se battent contre la police en #Equateur pic.twitter.com/rXtrLe1VXS-- Aux Actes Pontivyens (@antifascistesp1) October 10, 2019 « Nous appelons le gouvernement à mettre fin à la violence et à garantir le droit de manifester de manière pacifique », tonne le communiqué du Défenseur du peuple. Selon cet organisme, Inocencio Tucumbi, dirigeant indigène originaire de la province de Cotopaxi, serait décédé lors de la grande manifestation de mercredi à Quito. La cause n'a pas été précisée. 1:20pm Ecuador's police gas hundreds in one go, near the National Assembly. Thousands more Indigenous people are gathered in El Ejido and El Arbolito parks. ...

Lire la suite de l'article sur LeParisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer