Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Environnement : le sport auto veut verdir son image

RelaxNews04/01/2013 à 13:39

La F1 McLaren-Mercedes de Lewis Hamilton AFP PHOTO/Gabriel BOUYS

(AFP) - Plombé par une image déplorable en termes d'impact environnemental, le sport automobile, F1 en tête, est contraint d'être particulièrement attentif et innovant en matière de technologies propres, pour assurer rien moins que sa pérennité.

"La situation de la Formule 1 va devenir intenable si les coûts ne sont pas diminués d'un tiers dans les prochaines années", déclarait il y a quelques mois Jean Todt, président de la Fédération internationale de l'automobile (FIA), évoquant aussi bien l'économie interne de petites équipes de plus en plus endettées que l'image globale d'un sport devenu anachronique dans un monde en crise.

Elu en 2009, l'ancien patron de Ferrari veut faire muter son sport, utiliser au maximum les énergies renouvelables, développer de nouvelles catégories moins gourmandes et bruyantes. Bref, être plus écologiquement correct...

La révolution est prévue pour 2014. Cette année là doit voir le jour le championnat de Formule E impliquant des monoplaces électriques qui tourneront à 180 km/h maximum sur des circuits urbains. En 2014 également, la restriction de la quantité de carburant entrera en vigueur dans le championnat du monde d'endurance, entraînant de 20 à 30% d'économies selon la FIA.

Enfin, c'est également dans un peu plus d'un an que la réglementation moteur des F1 privilégiera plus encore la technologie électrique d'une voiture déjà hybride grâce au Kers, système de récupération d'énergie cinétique imposé par la FIA au grand dam du patron de la F1, Bernie Ecclestone.

Relations tendues entre F1 et FIA

Les relations entre ce dernier et la FIA de Jean Todt sont parfois épineuses lorsqu'il s'agit de réglementations restrictives comme la limitation du nombre d'heures des très onéreux essais en soufflerie ou du nombre de moteurs et de boîtes de vitesse disponibles pour chaque pilote... En revanche, l'association des constructeurs (FOTA) s'est engagée à réduire son empreinte carbone de 15% dans les années à venir.

"Toutes les équipes ont la volonté de diminuer les coûts. Nous, on essaye de faire en sorte que si toutefois quelqu'un veut dépenser trois fois plus que les autres, il n'en tire pas d'avantage", explique Bernard Niclot, directeur technique de la FIA.

Les patrons de l'automobile n'osent pas le claironner, tant leur sport souffre d'une image délétère, mais une saison de F1 est relativement négligeable en termes de consommation de carburant et d'empreinte carbone, avec 300.000 tonnes de gaz à effet de serre émis en moyenne, contre 2,75 millions de tonnes lors du dernier Mondial de football.

"On a cette image de gaspilleur, mais on ne pollue pas plus que d'autres événements", note M. Niclot, qui regrette qu'avec une vingtaine de voitures et de pilotes, l'addition d'un GP de F1 soit plus salée en terme de réputation que de carbone.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.