1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Entre sexisme et «féminisme marketing», la publicité surfe sur la Coupe du monde féminine
Le Parisien06/06/2019 à 13:40

Entre sexisme et «féminisme marketing», la publicité surfe sur la Coupe du monde féminine

Marketing féministe ou marketing genré ? Pour les publicitaires, surfer sur la Coupe du monde féminine n'est pas aisé. Si peu d'annonceurs sont tombés dans les écueils sexistes du passé, et ont largement revu à la hausse l'esthétique de leurs clips, certains stéréotypes restent très prégnants. Voici plusieurs exemples.Le marketing genré de Speed BurgerQui dit Coupe du monde féminine, dit couleur rose pour Speed Burger. Un raccourci sexiste ? Pas pour la marque de fast-food qui dit se mettre « aux couleurs des maillots des joueuses », pour justifier ce choix. « À l'image de l'équipementier officiel de la FFF qui opte pour un maillot avec un coq orangé-cuivré qui tire sur le rose, Speed Burger a opté pour des burgers roses ! », écrit la marque qui a appelé ses trois sandwichs : la capitaine, l'ailier et l'arbitre. « Ce produit qui n'a rien à voir avec le sport est rendu girly. C'est ce qu'on appelle du marketing genré », rappelle Marie-Noëlle Bas, présidente de l'association « Les Chiennes de Garde ». Chez speed burger, les gens du market se sont donnés, niveau sexisme crasse. @PepiteSexiste pic.twitter.com/tQ5LUi9UTh-- L. Williams (@L_Williams__) June 3, 2019 Jamais sans les hommes pour Nike et Qatar AirwaysLe manque de médiatisation des équipes de football féminines a contribué à rendre les joueuses anonymes. Si certaines marques - comme PMU ou Orange - font le choix d'un certain réalisme sur cette question, d'autres comme Nike ou encore Qatar Airways, ont intégré à leurs spots un visage connu, celui de Neymar, pour rendre les publicités plus attractives. LIRE AUSSI > Les Bleues séduisent les sponsors« Ce film novateur met en scène une mère racontant une jolie histoire à sa fille à l'heure du coucher. À travers cette échappée imaginaire, elle décrit un pays étonnant régi par le football féminin, dans lequel les joueuses règnent et où les supporters du monde se ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer