Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Enquête sur l'ex-gendarme Paul Barril dans le dossier rwandais

Reuters27/06/2013 à 17:02

OUVERTURE D?UNE INFORMATION JUDICIAIRE SUR L'EX-GENDARME PAUL BARRIL DANS LE DOSSIER RWANDAIS

PARIS (Reuters) - Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire après le dépôt d'une plainte de plusieurs ONG qui accusent l'ex-officier de gendarmerie Paul Barril de "complicité de génocide" en 1994, au Rwanda, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Les associations Survie, la Fédération internationale des ligues des droits de l'Homme (FIDH) et la Ligue française des droits de l'Homme (LDH) se fondent sur un contrat d'assistance militaire passé à l'époque par l'ex-gendarme avec Kigali.

Dans un communiqué, elles avaient estimé lundi que Paul Barril ne pouvait "ignorer les conséquences d'un tel accord permettant d'alimenter les crimes perpétrés au Rwanda durant cette période".

Elles rappellent que le Conseil de sécurité des Nations unies, par une résolution du 17 mai 1994, avait notamment adopté un embargo sur les armes interdisant la vente et la livraison "d'armements et de matériels connexes de tous types, y compris les armes et les munitions".

L'instruction devrait permettre de savoir "si Paul Barril est seul en cause ou si d'autres responsables français ou d'une autre nationalité doivent être mis en cause", ajoutent les ONG.

Selon Le Monde.fr du 26 juin, le montant du contrat était de 3,13 millions de dollars mais seul un acompte de 1,2 million a été versé et le contrat n'a pas été exécuté, l'opération Turquoise, déclenchée en juin par Paris, l'en ayant empêché.

Paul Barril, reconverti dans le privé, a écrit dans ses mémoires qu'il se trouvait sur une colline perdue au centre de l'Afrique le 6 avril 1994, jour où l'avion du président rwandais Habyarimana était abattu, donnant le signal pour le massacre de la minorité Tutsie.

L'ex-gendarme a été entendu en 2012 par le juge Marc Trévidic chargé d'enquêter sur l'attentat qui déclencha, en 1994, le génocide.

Le 10 janvier 2012, un rapport d'expertise sur l'attentat, remis au magistrat, a posé les bases d'une réorientation de l'instruction, qui attribuait jusque-là les événements aux rebelles du Front patriotique rwandais (FPR), selon Survie.

L'association estime qu'en soutenant les auteurs du génocide, les autorités politiques et militaires françaises "se sont rendues complices de ce crime."

Elle déplore que des "éléments essentiels" permettant d'éclairer l'implication française restent toujours couverts par le secret défense.

Gérard Bon, édité par Sophie Louet

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.