1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Enquête ouverte après l'incendie d'Aubervilliers
Reuters20/08/2018 à 14:45

PARIS (Reuters) - Une enquête a été ouverte par le parquet de Bobigny pour déterminer la cause de l'incendie qui a fait sept blessés graves dimanche dans un immeuble d'Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis, a-t-on appris auprès d'un porte-parole.

L'enquête a été confiée à la sûreté territoriale de Seine-Saint-Denis.

Vingt-deux personnes ont été blessés dimanche soir dont sept grièvement. Lundi matin, trois enfants étaient toujours en état d'urgence absolue et le pronostic vital d'une femme d'une soixantaine d'années était engagé, a-t-on appris auprès du parquet de Bobigny.

La maire PCF d'Aubervilliers, Meriem Derkaoui, a précisé lors d'une conférence de presse que l'incendie, le deuxième en un mois dans sa commune, avait touché un quartier bénéficiant du Programme national de requalification des quartiers anciens dégradés (PNRQAD).

"C'est un quartier à rénover, qui attend depuis longtemps, nous avons pu avancer par petits bouts, par immeubles, par numéros de rue, mais il faut une transformation globale généralisée de ce type d'habitat pour ne plus vivre le drame que vivent les Albertivillariens depuis hier soir", a-t-elle déclaré à la presse.

Selon elle, cet immeuble, qui hébergeait plusieurs personnes dimanche soir, était à usage commercial . "Il n'y a à notre connaissance aucune autorisation d'urbanisme d'occupation en tant que logement", a-t-elle précisé.

Le 30 juillet, une mère et ses trois enfants avaient été tués dans l'incendie d'une tour HLM d'Aubervilliers.

(Julie Carriat, édité par Myriam Rivet)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer