1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Enquête ouverte à la suite du « lynchage » de 2 policiers par des anti-G7
Le Point28/08/2019 à 07:05

La sécurisation du G7 a été une réussite : il faut remonter au moins à Valéry Giscard d'Estaing pour retrouver des rassemblements militants sans casse. Néanmoins, il s'en est fallu de peu pour que le contre-sommet bascule dans l'horreur.À en croire deux motards de la police, basés à Bourges et en mission sur le dispositif autour de Bayonne, ceux-ci ont été littéralement lynchés par des individus masqués la veille de l'ouverture du sommet des chefs d'État à Biarritz. Ils n'ont dû leur salut qu'à d'autres opposants au contre-sommet venus à leur secours.La PJ de Bayonne a été saisie des faits par le procureur Samuel Vuelta Simon qui a ouvert une enquête pour violences volontaires en réunion sur personne dépositaire de l'autorité publique. Selon nos informations, Éric Spitz, le préfet des Pyrénées-Atlantiques, a transmis des images « saisissantes » à la justice. Elles ont été filmées par un hélicoptère. « Les images sont impressionnantes, commente le procureur de Bayonne. Cela aurait pu encore plus mal tourner. Les policiers sont extrêmement choqués. On constate aussi que ce sont d'autres manifestants qui leur viennent en aide. »« Je n'ai jamais vu autant de haine »On y aperçoit une dizaine d'individus sortir d'un cortège de manifestants et aller au contact des deux gardiens de la paix motorisés. Le plus jeune des deux, 37 ans, a confié avoir porté la main à son arme tellement il ne voyait aucune issue à ce...

Lire la suite sur LePoint.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • qleraz
    27 août21:18

    " ... On constate aussi que ce sont d'autres manifestants qui leur viennent en aide.... " je constate que comme lors du saccage de l'Arc de Triomphe ce sont des manifestants qui sont obligés de se substituer aux forces de l'ordre défaillantes. Leur sortie du camping au moment où un défilé passe devant c'est preuve d'un manque de discernement certain.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer