1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Engie condamné à verser 1 million d'euros de dommages et intérêts à EDF
Boursorama avec AFP Services14/03/2019 à 15:03

EDF a fait condamner son concurrent Engie pour des démarchages agressifs de clients.

Le loge Engie, le 28 avril 2015 à Paris (archive) ( AFP / ERIC PIERMONT )

Engie devra verser 1 million d'euros de dommages et intérêts à EDF. L'ex-GDF-Suez a été condamné par la cour d'appel de Versailles, mardi 12 mars, en raison de ses pratiques de démarchage de clients. L'affaire avait été portée en justice par EDF, qui accusait son rival d'usurper son nom pour recruter de nouveaux clients.

Fin 2017, un premier jugement du tribunal de commerce de Nanterre avait déjà condamné Engie à payer 150.000 euros, mais le groupe avait fait appel. Cette fois, la cour d'appel de Versailles demande à Engie de faire cesser "tout acte de parasitisme ou de dénigrement" sous peine d'une astreinte provisoire de 10.000 euros par infraction. Dans un communiqué, EDF s'est félicitée de cette décision, qui "révèle à nouveau le caractère inacceptable de ces pratiques".

Engie a annoncé de son côté examiner la possibilité d'un pourvoi en cassation pour prouver "l'absence totale de bien-fondé des griefs formés à son encontre par EDF". "Engie met tout en œuvre pour s'assurer de la parfaite licéité de l'ensemble des opérations de vente à domicile et tient à rappeler que les réclamations représentent moins de 0,2% des ventes réalisées depuis janvier 2018", a déclaré le groupe dans une déclaration transmise à l'AFP.

Le marché de fourniture de l'électricité et du gaz aux particuliers a été libéralisé il y a plus de dix ans, permettant à de nombreuses entreprises de proposer des fournitures en énergie. Engie propose ainsi des contrats d'électricité, tandis qu'EDF fait de même dans le gaz. Le médiateur de l'Énergie, Jean Gaubert, avait regretté l'an dernier que "la concurrence s'accompagne parfois de mauvaises pratiques commerciales, qui nuisent à la confiance des consommateur".

Le logo EDF sur les locaux de l'entreprise, le 15 février 2019 à Paris ( AFP / ALAIN JOCARD )

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer