Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Engagé en Syrie, le Hezbollah subit de lourdes pertes

Reuters20/05/2013 à 21:43

LOURDES PERTES POUR LE HEZBOLLAH DANS DES COMBATS EN SYRIE

par Khaled Yacoub Oweis et Dominic Evans

AMMAN (Reuters) - Le mouvement chiite libanais Hezbollah, engagé dans des combats aux côtés de l'armée de Bachar al Assad, a subi de lourdes pertes dimanche lors de l'attaque de Koussaïr, ville syrienne de 30.000 habitants proche de la frontière libanaise tenue depuis plusieurs mois par les insurgés.

Selon l'opposition syrienne, qui affirme avoir repoussé les assaillants, une trentaine de combattants du Hezbollah ont été tués dans les combats, ainsi qu'une vingtaine de soldats ou miliciens syriens fidèles au régime.

L'engagement en Syrie des miliciens libanais, à un degré jamais vu jusqu'ici, illustre le conflit par procuration que se livrent dans la région l'Iran chiite, soutien fidèle d'Assad l'alaouite, et les alliés sunnites des Etats-Unis au Proche-Orient, à commencer par le Qatar et l'Arabie saoudite.

Lundi, les comptes rendus de la presse officielle syrienne contrastent singulièrement avec ceux de l'opposition sur les opérations menées pour reprendre Koussaïr, localité stratégique que les insurgés utilisent comme pôle logistique entre la frontière libanaise, à une dizaine de kilomètres, et la province centrale de Homs.

Selon l'agence de presse officielle Sana, les forces gouvernementales ont "rétabli la sécurité et la stabilité" dans la plus grande partie de la ville et "poursuivent les terroristes qui lui ont échappé".

Les insurgés assurent quant à eux avoir fait échec à l'opération lancée dimanche au sud et à l'est de la ville. Au moins quatre chars de l'armée syrienne et cinq véhicules légers du Hezbollah ont été détruits, précisent-ils sans avancer le bilan de leurs pertes.

SIX MORTS DANS LA MATINÉE

L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), une ONG proche de l'opposition, fait état de 48 rebelles et de quatre civils tués, dont trois femmes. Selon son directeur, Rahim Abdourahman, les combats de dimanche ont fait 23 morts et 70 blessés dans les rangs du Hezbollah.

Les combattants du mouvement chiite libanais "ont mené des incursions dans Koussaïr mais ont été ramenés à leur point de départ, les bases des services de sécurité qui se trouvent à l'est de Koussaïr et (...) un barrage routier au sud", a déclaré un opposant sur place, Tarek Moureï.

"Les lance-roquettes multiples du Hezbollah en position à l'ouest du fleuve Oronte tirent désormais sur Koussaïr, tout comme l'artillerie syrienne. Six personnes ont été tuées ce matin", a-t-il ajouté.

Le secteur de Koussaïr revêt une importance stratégique pour Damas qui veut ouvrir un corridor entre la plaine libanaise de la Bekaa, bastion du Hezbollah soutenu par l'Iran, et les régions de la côte syrienne où vivent de nombreux alaouites, communauté issue de l'islam chiite à laquelle appartient le président Assad.

L'armée gouvernementale a déjà repris plusieurs villages autour de Koussaïr et a mené des attaques contre des unités rebelles de Homs de plus en plus isolées.

"Si Koussaïr tombe, (...), l'opposition à Homs se trouvera en grand danger", a reconnu un opposant, Abou Djaafar al Mougharbil.

Dans une tentative de contre-attaque, les rebelles ont enlevé le père du vice-ministre syrien des Affaires étrangères, Fayçal Mekdad, dans la province de Deraa, dit-on de source proche de l'opposition.

Jean-Philippe Lefief et Guy Kerivel pour le service français, édité Pascal Liétout

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.