1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Énergies vertes : la France de plus en plus en pointe
Boursorama avec AFP Services15/05/2019 à 17:33

Pour la première fois, l'Hexagone fait son entrée dans le top 3 des pays les plus attractifs en matière de développement des énergies renouvelables.

( AFP / GERARD JULIEN )

Les énergies vertes gagnent du terrain en France. Si la Chine reste le pays le plus en pointe au regarde des investissements dans l'éolien, le solaire et autres énergies renouvelables, la France gagne deux place et se hisse sur la troisième marche du podium, juste derrière les États-Unis, selon le classement du cabinet d'audit EY dévoilé mercredi 15 mai.

Multiplier par cinq la production photovoltaïque

"L'évolution positive du classement de la France est portée par une hausse de l'attractivité sur le solaire photovoltaïque et l'éolien offshore", indique EY dans un communiqué. La programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) prévoit notamment une multiplication par cinq du photovoltaïque d'ici 2030. Il doit représenter une capacité allant jusqu'à 44,5 GW en 2028. En ce qui concerne l'éolien en mer, l'Hexagone prévoit quatre projets de démonstration d'éolienne flottante.

Pékin, leader incontesté

La Chine, leader mondial des énergies vertes, est quant à elle impliquée dans des projets de grande envergure, notamment le "plus grand projet solaire flottant au monde, d'une puissance de 70 mégawatts (MW)" développé par la firme CECEP.

Du côté des États-Unis, plusieurs États visent un objectif de 50% d'énergies renouvelables dans leur production d'ici 2030, "malgré l'absence de soutien au niveau national", relève EY. A l'inverse, l'Inde et l'Allemagne ont respectivement reculé à la quatrième et à la sixième place, en raison d'une baisse de l'attractivité sur le solaire et l'éolien.

( Sabrina BLANCHARD, Jonathan WALTER / AFP / )

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mim69005
    15 mai18:41

    Se plaindre du chômage, et ne pas inciter à une fabrication française compétitive de panneaux et d'éoliennes, c'est se f***** du monde !!

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer