Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Enchères/arts: record historique d'un demi-milliard de dollars à New York

RelaxNews16/05/2013 à 19:04

Le tableau "Number 19" de Jackson Pollock AFP PHOTO/Emmanuel Dunand

(AFP) - Une vente aux enchères d'une série d'oeuvres d'art contemporain, dont un tableau de l'Américain Jackson Pollock, a franchi un record mondial historique mercredi soir chez Christie's à New York, avec la somme fabuleuse de près d'un demi-milliard de dollars (quelque 385 millions d'euros).

Quelque 94% des lots ont trouvé preneur pour un total "stupéfiant" de 495.021.500 USD, selon Christie's. À elles seules, neuf pièces ont été vendues pour plus de 10 millions de dollars chacune, dont un dripping de Pollock à 58,4 millions, et 23 autres oeuvres sont parties à plus de 5 millions de dollars l'unité; "C'est la vente aux enchères la plus élevée de l'Histoire" dans le domaine de l'art, s'est enthousiasmé Brett Gorvy, le chef du département de l'art d'après-guerre et contemporain chez Christie's, estimant que ce record illustre l'entrée dans une "nouvelle ère sur le marché de l'art, où les collectionneurs chevronnés et les nouveaux enchérisseurs rivalisent au plus haut niveau, dans le cadre d'un marché mondial".

En deuxième position derrière le tableau de Jackson Pollock, une oeuvre de Jean-Michel Basquiat a été vendue à 48,8 millions de dollars.

Number 19, 1948", de Jackson Pollock, est caractéristique de la technique dite du "dripping" que l'artiste a beaucoup employée et qui consiste à faire s'écouler la peinture sur la toile depuis un récipient percé.

Pour la célèbre société britannique, cette oeuvre est le fruit d'"une explosion de créativité légendaire de trois ans entre 1957 et 1950, qui a révolutionné la peinture américaine et remodelé l'histoire de l'Art du XXe siècle".

Estimée entre 25 et 35 millions de dollars, la toile a finalement été cédée à un nouveau prix record pour l'artiste dans une vente aux enchères, même si certaines de ses toiles sont réputées avoir été échangées à des prix encore plus élevés dans des transactions privées.

En novembre 2012, un autre Pollock, le "Numéro 4, 1951", également estimé entre 25 et 35 millions de dollars, a trouvé preneur pour 40,4 millions de dollars.

"Dustheads", de Jean-Michel Basquiat - un artiste mort d'une overdose d'héroïne à New York à l'âge de 27 ans - a été adjugé à 48,8 millions de dollars, là encore bien au-delà de l'estimation de 25 à 35 millions.

Le tableau représente deux personnages grimaçants et très colorés sur fond noir, et témoigne de l'art unique de Basquiat consistant à associer des expressions d'émotion crue à une technique de dessin jamais égalée dans la peinture moderne" a estimé Christie's.

S'est également très bien vendu mercredi soir, "Woman with Flowered Hat" de Roy Lichtenstein, l'un des maîtres du pop art, partie à 56,1 millions de dollars.

Cette enchère record chez Christie's survient au lendemain d'une vente exceptionnelle chez son rival Sotheby's qui a vu attribuer une oeuvre du peintre américain Barnett Newman, "Onement VI", pour 43,84 millions de dollars et une autre de Gerhard Richter pour 37,1 millions --le plus haut prix jamais attribué pour une oeuvre d'un artiste vivant.

Un Francis Bacon, "Study for portrait" estimé entre 18 et 25 millions, n'a pas trouvé d'acheteur. Son "Study for Portrait of P.L" estimé à 40 millions mardi chez Sotheby's n'a pas eu plus de succès.

"Untitled (black on marroon)" de Mark Rothko, estimé à 20 millions, est parti à 27 millions. "Abstraktes Bild, dunkel", de Gerhard Richter, estimé à 18 millions a été vendu à un peu moins de 22 millions de dollars.

sms/gir-js/lo/abk/gir

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.