1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Encadrement des loyers à Paris : la mesure, de nouveau en vigueur ce lundi, fait débat
Le Parisien01/07/2019 à 11:37

Encadrement des loyers à Paris : la mesure, de nouveau en vigueur ce lundi, fait débat

Passer des dizaines de coups de fil, patienter des heures dans des escaliers bondés, montrer pattes blanches à des inconnus pour, enfin, accéder au Graal : avoir le privilège de payer une fortune pour la location d'un petit deux-pièces. Bienvenue dans le monde merveilleux de la location d'appartement dans la capitale !

Une demande galopante, un criant manque d'offres, c'est mécanique : les prix des locations s'affolent dans la plus grande ville de France. Selon les derniers chiffres de l'Observatoire des loyers, le loyer moyen varie du simple au double entre Paris et la province : entre 9 et 10 euros le mètre carré contre 22,80 euros hors charge en 2017.

Cette pénurie de logements -- et la hausse continue des loyers qui en résulte dans les zones « tendues »-, avait poussé le gouvernement de François Hollande à vouloir « encadrer » les loyers. Ou plutôt à les plafonner.

Un encadrement suspendu en 2017

Imaginée par la loi Alur en 2014, appliquée pendant deux ans à Paris, puis suspendu en 2017 à la suite d'une décision de justice, refondue en 2018 par la loi Elan, la mesure fait son grand retour, ce lundi à Paris, pour les baux conclus à partir du 1er juillet, et les renouvellements à venir. Un retour dans une version remodelée.

« Au départ, il s'agissait d'une mesure obligatoire qui devait s'appliquer à un peu plus de 1000 communes. La loi Elan l'a transformée en une expérimentation de cinq ans facultative », signale David Rodriguez, juriste à l'association Confédération du logement et du cadre de vie (CLCV), une association de défense des consommateurs.

Aucune ville de province n'est prête

L'entourage de Julien Denormandie, ministre du Logement, confirme, que pour l'instant, seule la capitale est prête. « L'administration a connaissance, en revanche, d'un dossier en cours de constitution de la part de Plaine Commune (NDLR : 9 communes du nord de paris dont ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer