Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

ENCADRE-USA 2016-Le nouveau Congrès et les duels attendus pour le Sénat

Reuters 08/11/2016 à 20:20
 (Bien lire au §3 dans notre encadré sur le Congrès que les 
républicains détiennent 246 sièges à la Chambre des 
représentants contre 186 aux démocrates) 
    WASHINGTON, 7 novembre (Reuters) - Outre le nom du nouveau 
locataire de la Maison blanche, le vote mardi aux Etats-Unis 
produira un nouveau Congrès, avec le renouvellement de la 
Chambre des représentants et d'une partie du Sénat.     
    Quelque 226 millions d'électeurs sont appelés à renouveler 
les 435 sièges de la Chambre des représentants et 34 des 100 
sièges du Sénat.  
    La Chambre est aux mains des républicains depuis 2011 (246 
sièges contre 186 aux démocrates et trois sièges vacants) et le 
Sénat depuis deux ans. 
    Pour reprendre le contrôle de la chambre haute, les 
démocrates doivent gagner cinq nouveaux sièges. Les républicains 
ont 54 sièges de sénateurs, face à 44 démocrates et deux 
indépendants qui s'alignent sur les positions du parti de Barack 
Obama. Dans la pratique, une majorité qualifiée de 60 sièges est 
nécessaire au Sénat pour faire passer certains dossiers. 
    D'après un sondage du New York Times publié lundi, les 
démocrates ont 56% de chances de reprendre la majorité au Sénat. 
    En revanche, la plupart des enquêtes d'opinion montrent 
qu'ils échoueront à la Chambre. Il leur faut gagner 30 nouveaux 
sièges et ils n'en obtiendraient au mieux que 20. 
     
    Les principaux duels à suivre au Sénat sont les suivants : 
     
    ARIZONA - John McCain, candidat républicain malheureux à 
l'élection présidentielle de 2004, 80 ans et sénateur depuis 
trente ans, semble promis à la victoire mais son adversaire 
démocrate, Ann Kirkpatrick, 66 ans, lui a mené la vie dure 
durant la campagne et une surprise n'est pas à exclure. 
     
    CAROLINE DU NORD - Le sénateur républicain Richard Burr, 60 
ans, est confronté à la démocrate Deborah Ross, 53 ans.     
     
    FLORIDE - Marco Rubio, 45 ans, un des concurrents de Donald 
Trump dans la course à l'investiture du Parti républicain, 
semblait se diriger vers un retrait de la vie politique après sa 
cuisante défaite dans son Etat lors des primaires. Mais il est 
finalement candidat à sa réélection face au démocrate Patrick 
Murphy, 33 ans. 
         
    ILLINOIS - Le sénateur sortant, le républicain Mark Kirk, 57 
ans, fait face au démocrate Tammy Duckworth, 48 ans, actuel élu 
à la Chambre des représentants. En 2012, Mark Kirk avait subi 
une attaque cardiaque qui l'avait tenu éloigné de la politique 
la plupart de l'année. Tammy Duckworth a servi en Irak où il a 
perdu les deux jambes. 
     
    INDIANA - Le démocrate Evan Bayh, 60 ans, cherche à 
reconquérir un siège qu'il a abandonné en 2011 pour devenir 
lobbyiste. Il a pour adversaire républicain Todd Young, 44 ans. 
Le siège est laissé vacant par le sénateur républicain Dan 
Coats, qui prend sa retraite. 
     
    MISSOURI - Le sénateur républicain Roy Blunt, 66 ans, 
sollicite un nouveau mandat face au démocrate Jason Kander, 35 
ans, qui a servi en Afghanistan. 
     
    NEW HAMPSHIRE - Duel de femmes, où la gouverneure démocrate 
de l'Etat, Maggie Hassan, 58 ans, s'efforcera de prendre son 
siège de sénatrice à Kelly Ayotte, républicaine en quête d'un 
second mandat. 
     
    OHIO - Le républicain Rob Portman tentera de conserver son 
siège face au défi posé par le démocrate Ted Strickland, 75 ans. 
Rob Portman avait initialement apporté son soutien à Donald 
Trump avant de le retirer et de ne plus s'afficher avec lui ou 
même de prononcer son nom lors des meetings. 
     
    PENNSYLVANIE - La campagne y a été la plus chère de tous les 
Etats-Unis et oppose le sortant républicain, Patrick Toomey, 54 
ans, à la démocrate Katie McGinty, 53 ans. Elle a vivement 
critiqué son adversaire pour son refus de prendre position sur 
la candidature de Donald Trump. 
     
    WISCONSIN - Le démocrate Russ Feingold, 63 ans, cherche sa 
revanche face au républicain Ron Johnson, 61 ans, qui lui avait 
ravi son siège en 2010. 
 
 (Kevin Drawbaugh; Gilles Trequesser pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.