Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

HELLENIC PETROLE

6.82EUR
-4.21% 
Ouverture théorique 0.00

GRS298343005 HLPN

Stuttgart données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    7.04

  • clôture veille

    7.12

  • + haut

    7.04

  • + bas

    6.82

  • volume

    0

  • valorisation

    2 084 MEUR

  • capital échangé

    0.00%

  • dernier échange

    25.05.18 / 21:25:32

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter HELLENIC PETROLE à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter HELLENIC PETROLE à mes listes

    Fermer

ENCADRÉ -Retraites et TVA parmi les demandes de l'UE et du FMI à la Grèce

Reuters05/06/2015 à 11:33

ATHENES, 5 juin (Reuters) - Le projet présenté cette semaine à la Grèce par ses créanciers internationaux demande notamment à Athènes des engagements sur les privatisations, la réduction des dépenses de retraite et la réforme du marché du travail, selon des sources proches des négociations. Le document de cinq pages remis mercredi soir au Premier ministre grec Alexis Tsipras à Bruxelles, où il s'est entretenu avec le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, et Jeroen Dijsselbloem, le président de l'Eurogroupe, n'a pas été rendu public. Mais les éléments qui ont fuité attestent de demandes allant au-delà des limites fixées par le gouvernement de Tsipras, qui a évoqué devant ses ministres des "propositions extrêmes" et s'exprimera ce vendredi après-midi devant le Parlement. (voir ID:nL5N0YR103 ) RETRAITES Dans ce document de cinq pages, la Commission européenne et le Fonds monétaire international (FMI) demandent à la Grèce une réduction des dépenses de retraite représentant 1% du PIB (soit environ 1,8 milliard d'euros). Les créanciers veulent aussi que la Grèce renonce à l'allocation de solidarité sociale (EKAS) dont bénéficient une partie des retraités, ce qui permettrait d'économiser 800 millions d'euros d'ici 2016. Le gouvernement grec fait du refus de toute baisse des pensions de retraite une "ligne rouge" dans ses négociations avec les créanciers internationaux. TVA ET FISCALITÉ Le Groupe de Bruxelles table sur une augmentation de 1,8 milliard d'euros (soit 1% du PIB) des recettes de la TVA par un relèvement des taux appliqués. Le taux de TVA sur plusieurs produits dont les médicaments passerait à 11%; celui sur l'électricité serait porté à 23%. L'UE et le FMI prônent également une augmentation des cotisations finançant le système de santé et une réduction des subventions publiques sur les carburants. Ces derniers mois, Athènes a proposé des taux de TVA de 7%, 14% et 22% afin de mieux répartir le poids de cet impôt indirect et d'alléger son poids pour les catégories les plus pauvres de la population. Dans un document remis lundi aux créanciers du pays, le gouvernement grec intégrait des objectifs pratiquement deux fois moins ambitieux de réforme de la TVA en proposant de lever 950 millions d'euros. ID:nL5N0YP381 MARCHÉ DU TRAVAIL Le Groupe de Bruxelles demande à Tsipras de s'abstenir de toute initiative unilatérale sur le salaire minimum (qu'il veut relever à son niveau d'avant la crise) et sur le rétablissement des droits des conventions collectives. PRIVATISATIONS Les demandes des créanciers incluent un engagement à privatiser entre autres l'opérateur du réseau électrique ADMIE, les ports du Pirée OLPr.AT et de Thessalonique OLTr.AT , l'ancien complexe aéroportuaire d'Hellenikon, Hellenic Petroleum HEPr.AT et l'opérateur de télécommunications OTE OTEr.AT . Syriza, le parti du Premier ministre, a déjà exprimé son opposition à la privatisation de plusieurs de ces entreprises. EXCÉDENTS BUDGÉTAIRES PRIMAIRES Sur la question des excédents primaires, soit le solde budgétaire hors charge de la dette, des sources au sein de la zone euro ont indiqué mercredi que les créanciers d'Athènes avaient accepté des objectifs moins ambitieux. Alors qu'ils demandaient initialement des excédents de 3% cette année et 4,5% l'année prochaine, leur projet comporte désormais un objectif de 1% du PIB en 2015, de 2% en 2016, de 3% en 2017 et de 3,5% en 2018. Le plan proposé par Athènes suggère pour sa part un objectif de 0,8% cette année et de 1,5% en 2016, selon deux sources proches du dossier. CONTREPARTIE Si un accord est conclu, l'UE et le FMI prévoient de débloquer 10,9 milliards d'euros du Fonds européen de stabilité financière (FESF) afin de couvrir les besoins de financement de la Grèce pour la période juillet-août. (Renee Maltezou; Marc Angrand pour le service français, édité par Henri-Pierre André)

Valeurs associées

-4.21%
-1.06%
-0.54%
-4.37%
+0.09%
-1.13%
-0.52%
0.00%
-12.39%
0.00%
-4.19%
+0.28%
Afficher toutes les valeurs associées Réduire

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.