Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

ENCADRE-Panama Papers-Australie-Plus de 800 personnes épinglées

Reuters04/04/2016 à 08:19
    SYDNEY/WELLINGTON, 4 avril (Reuters) - Le fisc australien a 
annoncé lundi enquêter sur plus de 800 riches particuliers de la 
firme panaméenne Mossak Fonseca après l'affaire des avoirs 
cachés dans des paradis fiscaux révélée par une centaine de 
médias du monde entier. 
    Baptisée "Panama Papers", cette enquête, menée pendant un an 
par 378 journalistes dans 77 pays, a porté sur 11,5 millions de 
documents provenant de la firme panaméenne Mossack Fonseca, 
spécialisée dans le montage de sociétés offshore.   
    "Nous avons identifié pour l'instant plus de 800 
contribuables particuliers et nous avons désormais relié plus de 
120 d'entre eux à un fournisseur associé de services à 
l'étranger basé à Hong Kong", a annoncé la direction des impôts 
australienne (ATO) dans un courriel adressé à Reuters. Elle ne 
précise par le nom de la société de Hong Kong. 
    Un des responsables de l'ATO, Michael Cranston, a déclaré 
que la vérification des documents se faisait via un travail 
commun entre ses services, la police fédérale australienne, la 
commission pénale australienne et l'autorité de lutte contre le 
blanchiment d'argent, Austrac. 
    Il a précisé que certains cas étaient susceptibles d'être 
transférés au service de répression des infractions financières 
graves.    
    "Le message est clair : le contribuable ne peut compter sur 
ces arrangements secrets et nous agirons à partir de toute 
information qui nous sera fournie", a-t-il ajouté. 
    Scott Morrison, le "Trésorier" du gouvernement australien, a 
mis en avant sur une station de radio la fermeté du gouvernement 
"quand il s'agit d'évasion fiscale et tout particulièrement 
d'évasion fiscale multinationale". 
    Parmi les 800 personnes concernées, figurent des 
contribuables qui avaient déjà fait l'objet d'une enquête et 
d'autres qui s'étaient spontanément présentés aux services 
fiscaux dans le cadre du projet "Do it" (Disclore Offshore 
Income Today). Cette procédure, qui a pris fin en 2014, a permis 
à ceux qui ont souhaité en bénéficier d'éviter de lourdes 
pénalités et des accusations au pénal. 
    En Nouvelle-Zélande, le fisc a fait savoir qu'il travaillait 
aussi sur le dossier panaméen. John Nash, un responsable de ce 
service, a appelé toute personne domiciliée fiscalement en 
Nouvelle-Zélande susceptible d'avoir été impliquée dans des 
arrangements d'évasion fiscale de se présenter volontairement 
pour éviter d'avoir à répondre ultérieurement de faits 
sanctionnés par des peines plus sévères. 
 
 (Jane Wardell; Danielle Rouquié pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.