Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

ENCADRE-La réforme de 2014 n'a pas rassuré les Français-Deloitte

Reuters09/12/2014 à 18:04

* Une majorité de Français favorables à une épargne obligatoire * Le niveau de pension, sujet d'inquiétude majeur PARIS, 9 décembre (Reuters) - Les deux tiers des Français sont inquiets pour leur retraite et plus des trois quarts des actifs pensent qu'ils devront la compléter par des ressources supplémentaires, selon une enquête publiée mardi par la société de Conseil Deloitte. La quatrième édition de ce baromètre sur les Français et la préparation de leur retraite montre que cela reste un souci majeur, un an après une réforme censée assurer le financement de régimes de base en butte aux aléas économiques. ID:nL6N0TS3Y3 "Quand on interroge les Français sur leurs attentes vis-à-vis d'une prochaine réforme, une grande majorité d'entre eux nous disent être favorables à la mise en place d'une épargne obligatoire", déclare un des responsables de l'étude, Hugues Magron, dans un document de synthèse. Selon cette enquête effectuée par Harris Interactive en octobre auprès de 4.000 Français de 25 ans et plus, ils seraient ainsi 60% à partager cette opinion. Ils sont en revanche majoritairement opposés à un nouveau recul de l'âge de départ (58%), à une hausse des cotisations des régimes obligatoires (55%) et à une baisse des pensions (67%) - trois leviers habituels des réformes des retraites en France. La préparation de leur retraite inquiète 66% des actifs interrogés. Ils sont 75% à se dire soucieux quant au montant de leur pension future et 78% à estimer qu'ils auront besoin de compléter leur retraite par des ressources complémentaires. C'est déjà le cas de 42% des retraités aujourd'hui, alors que 54% des actifs épargnent dans cette perspective. 1.662 EUROS PAR MOIS L'enquête Deloitte-Harris Interactive montre que 72% des épargnants placent en moyenne 452 euros par an pour leur retraite, "ce qui sera loin d'être suffisant pour couvrir leurs besoins futurs", estiment les auteurs de la synthèse. Les actifs interrogés ne sont d'ailleurs que 39% à miser en priorité sur l'épargne individuelle pour leur assurer un niveau de vie suffisant à la retraite. Ils sont 20% à compter d'abord sur l'acquisition d'une résidence principale ou secondaire et 13% sur la poursuite d'une activité pendant la retraite. L'assurance vie (31%) et les comptes sur livrets (20%) restent les produits les plus utilisés par les épargnants, même s'ils perdent six points depuis 2012. Les Français continuent à citer la sécurité (72%) avant le rendement (59%) comme critère de choix. Leur intérêt pour les nouveaux produits d'assurance vie Euro-Croissance (fonds diversifiés) et Vie-Génération (actifs investis dans les bailleurs sociaux, les entreprises non cotées et l'économie sociale et solidaire) est encore relativement limité : 26% pour les premiers, 17% pour les seconds. Selon l'Institut national de la statistique (Insee), la moitié des retraités avait un niveau de vie inférieur à 1.662 euros par mois en 2012. Seulement 51% des retraités interrogés par Harris Interactive se disent satisfaits de la pension reçue au titre des régimes obligatoires, soit dix points de moins qu'en 2012. Les retraités sondés évaluent en moyenne à 500 euros par mois le montant qui leur manque pour couvrir leurs besoins. (Emmanuel Jarry, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.