Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

ENCADRE-La fiche "S", outil de suivi, pas de surveillance absolue

Reuters22/08/2015 à 22:17

PARIS, 22 août (Reuters) - Le tireur maîtrisé vendredi en France par des passagers dans un Thalys reliant Amsterdam à Paris, un Marocain de 26 ans signalé par Madrid pour islamisme radical, faisait l'objet d'une fiche "S". ID:nL5N10X078 Plusieurs auteurs de tentatives d'attaques ces derniers mois en France ont eux aussi fait l'objet, à un moment ou à un autre, d'une telle fiche, qui signifie Sûreté d'Etat et implique une surveillance discrète. Ces fiches, dont on ignore le nombre exact, permettent de suivre les mouvements de personnes à surveiller, mais pas de les arrêter, souligne le député socialiste Sébastien Pietrasanta, rapporteur de la loi sur le terrorisme votée en novembre. "Ça ne veut pas forcément dire qu'ils sont suivis 24 heures sur 24. De toutes façons, ça n'est matériellement pas possible", explique-t-il à Reuters. En janvier dernier, le Premier ministre avait indiqué que quelque 3.000 individus étaient à surveiller pour leur lien avec l'islamisme radical. "Vu la masse d'individus, ça devient compliqué", dit Sébastien Pietrasanta. Et d'ajouter que les suspects ont de plus en plus recours au cryptage de leurs téléphones et à des voies de communications alternatives. Ismaël K., l'un des trois hommes arrêtés en juillet sur des soupçons de préparation d'un attentat contre le sémaphore de Béar, site de la marine nationale situé dans les Pyrénées-Orientales, utilisait ainsi applications et logiciels cryptés pour échapper à la surveillance des services. La loi renseignement, réactivée au lendemain des attentats djihadistes de janvier, autorise de nouvelles pratiques et vise à remédier à cela, notamment via l'installation par les opérateurs télécoms, les hébergeurs et les réseaux du net de "boîtes noires" destinées à filtrer les communications, souligne Sébastien Pietrasanta. Mais "toute la difficulté dans laquelle on est, c'est que sans matière à judiciariser, il n'y a pas de possibilité de poursuivre" ni d'arrêter toutes les personnes surveillées, et ce même si elles font l'objet d'une fiche "S", dit le député. Yassin Salhi, l'auteur de l'attentat de Saint-Quentin-Fallavier en juin dernier en Isère, connu pour ses sympathies salafistes, avait, comme le tireur du Thalys, fait l'objet d'une fiche "S" en 2006 pour cause de radicalisation, qui n'avait pas été renouvelée en 2008. Tout comme Sid Ahmed Ghlam, soupçonné d'avoir préparé en avril un attentat "imminent" contre au moins une église à Villejuif, et qui avait été signalé comme ayant des velléités de départ en Syrie. Des vérifications le concernant avaient été effectuées en 2014 et en 2015 "sans révéler d'éléments susceptibles de justifier l'ouverture d'une enquête judiciaire", avait alors expliqué Bernard Cazeneuve. (Chine Labbé)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.