Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

ILIAD

163.30EUR
-3.80% 
Ouverture théorique 163.30
indice de référence SBF 120

FR0004035913 ILD

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    169.15

  • clôture veille

    169.75

  • + haut

    170.40

  • + bas

    163.05

  • volume

    213 753

  • valorisation

    9 626 MEUR

  • capital échangé

    0.36%

  • dernier échange

    24.04.18 / 17:35:06

  • secteur

    Internet

  • Indice de référence

    SBF 120

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    147.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    179.60

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter ILIAD à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter ILIAD à mes listes

    Fermer

ENCADRE-France-Le Monde, de nouveau bénéficiaire, regarde vers l'Afrique

Reuters16/10/2015 à 11:29

par Emmanuel Jarry PARIS, 16 octobre (Reuters) - Le groupe constitué autour du quotidien français Le Monde, de nouveau bénéficiaire, lorgne désormais vers l'Afrique et ambitionne de devenir "le grand média de la francophonie", ont déclaré à Reuters deux de ses dirigeants ou actionnaires. Sous la houlette du trio d'investisseurs qui sont devenus en novembre 2010 ses principaux actionnaires, Pierre Bergé, Xavier Niel, le PDG de Free ILD.PA , et le banquier d'affaires Matthieu Pigasse, il a été un précurseur du mouvement actuel de concentration et de consolidation des médias français. Ils appartiennent à une génération d'entrepreneurs "qui considèrent (...) qu'il n'y a pas de fatalité à ce que les médias soient déficitaires, à partir du moment où on accepte de les gérer comme des entreprises et qu'on est prêt à innover", explique Louis Dreyfus, président du directoire du Monde. "On a baissé les coûts, créé un magazine et un cahier consacré à l'économie et l'entreprise, triplé le nombre d'abonnés numériques et doublé le prix moyen de l'abonnement numérique, fermé l'imprimerie et racheté L'Obs", ajoute-t-il. Ce groupe, qui a perdu dix années durant environ 10 millions d'euros par an, devrait afficher en 2015 un bénéfice consolidé de l'ordre de quatre millions d'euros, fait-il valoir. La fermeture de l'imprimerie a entraîné la suppression de quelque 300 emplois, auxquels s'ajoutent notamment des départs dans les services administratifs, dont l'impact économique se fera pleinement sentir en 2016. "L'an prochain (...) on sait qu'on a une perspective de résultat entre plus dix et plus 15 millions d'euros", ajoute Louis Dreyfus. "Ça veut dire qu'on peut réinvestir." Matthieu Pigasse, directeur général de la banque Lazard LAZ.N en France, juge atteint l'objectif qu'il s'était fixé avec Xavier Niel et Pierre Bergé pour Le Monde. "L'indépendance de la rédaction est garantie et la restructuration financière du journal a été achevée", a-t-il déclaré à Reuters. "Nous avons démontré que le groupe, et donc des investissements dans les médias, pouvaient être rentables." "Maintenant qu'on a achevé la restructuration du groupe et garanti son indépendance, l'objectif est de continuer à le développer de deux façons", a-t-il ajouté : "Sur de nouveaux axes géographiques et sur de nouveaux supports ou avec de nouveaux produits." Selon Louis Dreyfus, le groupe Le Monde se développe ainsi "beaucoup" en Afrique en ce moment, notamment dans les contenus numériques. "Pour défendre la taille de la rédaction actuelle, il faut forcément que le bassin de population auquel on s'adresse soit plus large que notre bassin national", souligne le président du directoire. "Si on veut continuer à se développer et trouver un modèle économique pérenne, il faut qu'on soit le grand média de la francophonie." (Edité par Yves Clarisse)

Valeurs associées

-3.80%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.