Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

En salles également, "L'apprenti père Noël" et "Victor Young Perez"

RelaxNews19/11/2013 à 10:03

(AFP) - En salles également mercredi, "L'apprenti père Noël et le flocon magique", film d'animation pour les enfants, mais aussi une oeuvre plus sombre "Victor Young Perez", inspirée de la vie du champion du monde des poids mouches mort en déportation.

- "L'apprenti père Noël et le flocon magique" est le deuxième long métrage du réalisateur Luc Vinciguerra après le premier volet "L'Apprenti Père Noël" en 2010, tiré de la série télévisée. Produit et distribué par Gaumont, il ouvre le bal des films d'animation pour les fêtes de fin d'année.

Nicolas, orphelin au coeur pur de 7 ans, est officiellement le nouveau père Noël, l'ancien prenant sa retraite. Alors qu'il était un enfant insouciant, gentil et rieur, le poids des responsabilités lui fait contracter une drôle de maladie: la "grande-personnellose". Le conseil des anciens le démet de ses fonctions et place un vieux père Noël aux idées très extrêmes à la fabrication et à la distribution des cadeaux de Noël.

Pour arrêter le processus, Nicolas va devoir retrouver son innocence et sa fraîcheur en suivant un sacré jeu de piste au travers de 24 portes du calendrier, tel un calendrier de l'Avent. Avec l'aide bien sûr de l'ancien père Noël, du renne Randolph, du petit ours polaire Rufus et d'Edgar, le chef des lutins.

Le premier opus parlait de trouver sa place dans le monde, le deuxième parle de découvrir qui on est. "Il faut agir selon sa nature profonde sans essayer d'être autre chose que soi-même. Il y a aussi cette idée de la petite lumière que l'on a dans le coeur et qu'il ne faut pas laisser s'éteindre", explique le réalisateur.

- "Victor Young Perez", premier film en tant que réalisateur de Jacques Ouaniche, producteur notamment de "l'Esquive" de Abdellatif Kechiche mais aussi de "Maison close" et "Djihad" pour Canal+. Et pour la première fois à l'écran l'ancien champion de boxe Brahim Asloum.

Le biopic raconte le destin tragique de "Victor Young Perez", petit juif tunisien pauvre qui connaîtra la gloire en devenant champion du monde des poids mouches en 1931 à 20 ans, puis sa lente déchéance avant sa déportation à Auschwitz. Là il devra monter sur un ring improvisé par le chef du camp d'extermination, fan de boxe et de Perez en particulier pour combattre, bien qu'affaibli, des boxeurs poids-lourds allemands. Il sera fusillé en janvier 1945.

Jacques Ouaniche reconnaît dans les notes de production qu'engager Brahim Asloum était un pari "énorme". "Je ne me faisais pas de souci pour les scènes de boxe. Le vrai risque c'était le jeu. On a beaucoup travaillé (...) Il s'est préparé comme pour un championnat du monde avec l'humilité de se dire: j'étais au firmament, je repars à zéro. il voulait vraiment devenir acteur".

Quant à Brahim Asloum, il explique avoir dû perdre du poids et reprendre l'entraînement en plus d'apprendre son nouveau métier de comédien. Il est aussi allé en Israël parler avec un ancien camarade de camp de Perez dont les confidences l'ont "conforté dans l'idée qu'il n'était pas seulement un grand champion de boxe mais aussi un grand monsieur".

A-t-il envie de continuer ce métier? "J'ai la même envie que lorsque je voulais devenir champion", dit encore Asloum. "Est-ce que j'ai été à la hauteur? Est-ce que le cinéma va m'accueillir? Je le saurai à la sortie du film".


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.