Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

En Irak, Maliki appelle à l'aide internationale face aux attentats

Reuters15/01/2014 à 18:18

LE PREMIER MINISTRE IRAKIEN APPELLE À L'AIDE INTERNATIONALE FACE AUX ATTENTATS

par Alistair Lyon

BAGDAD (Reuters) - Plusieurs attentats à la bombe ont fait une soixantaine de morts mercredi à Bagdad et dans un village au nord de la capitale, conduisant le Premier ministre chiite, Nouri al Maliki, à lancer un appel à l'aide internationale face à la vague de violences et à la résurgence d'Al Qaïda dans le pays.

L'attentat le plus meurtrier a eu lieu dans le village de Chatoub, près de Bakouba, à 50 km au nord-est de Bagdad, où un engin a soufflé une tente funéraire sous laquelle des personnes étaient venues se recueillir devant la dépouille d'un milicien sunnite favorable au gouvernement tué il y a deux jours.

L'explosion a fait 18 morts et 16 blessés.

Huit attentats à la bombe ont frappé la capitale, principalement des quartiers chiites, faisant 40 tués et 88 blessés, précisent la police et les services de secours.

A Doudjaïl, localité chiite à 50 km au nord de Bagdad, une voiture piégée a fait trois morts et sept blessés.

Ces violences interviennent dans un contexte de très vives tensions entre l'armée irakienne et des activistes sunnites opposés au gouvernement de Nouri al Maliki qui ont pris le contrôle de la ville de Falloudja en début de mois.

"La bataille sera longue", a déclaré le chef du gouvernement à la télévision en demandant l'aide de la communauté internationale. "Si nous gardons le silence, nous allons voir se créer des petits Etats maléfiques qui sèmeront le chaos dans la région et dans le monde entier", a-t-il poursuivi.

L'ARMÉE REPREND LE POSTE DE POLICE DE SAKLAOUIA

Mardi, les violences ont fait au moins 24 morts dans le pays, principalement dans des attentats et des fusillades à Bagdad.

Près de Falloudja, dans la province d'Anbar, à l'ouest de Bagdad, où des djihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EEIL) appuyés par des miliciens sunnites ont lancé leur offensive au début du mois, un kamikaze a fait sauter mardi un camion-citerne rempli d'explosifs sous un pont autoroutier.

Le pont s'est effondré et l'un des deux blindés qui s'y trouvaient a été détruit. Le deuxième blindé a ensuite été attaqué par des hommes armés qui l'ont également détruit.

Au même moment, des dizaines d'assaillants se lançaient à l'assaut d'un poste de police à Saklaouia, un village tout proche, forçant les policiers à se rendre.

Les djihadistes se sont ensuite retranchés dans le poste de police, résistant notamment à des attaques d'hélicoptères, avant de se retirer mercredi en direction de Falloudja en empruntant un corridor ouvert par l'armée pour les réfugiés civils.

L'armée a repris possession du poste et la population civile vivant dans le voisinage a préféré partir pour Falloudja, a rapporté la police.

La ville de Falloudja est en partie aux mains des djihadistes. L'armée a pris position autour de la localité en vue d'une attaque si les négociations en cours pour obtenir le retrait des combattants islamistes échouent.

Avec Ahmed Rasheed et Raheem Salman à Bagdad, Isabel Coles à Erbil, Pierre Sérisier et Guy Kerivel pour le service français


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.