1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

EN IMAGES. Notre-Dame au lendemain du drame
Boursorama avec AFP Services16/04/2019 à 13:45

DIAPORAMA. Un nouveau jour s'est levé sur la cathédrale Notre-Dame, meurtrie par un violent incendie, lundi 15 avril. Le monument a été en partie ravagé par les flammes, que les pompiers sont parvenus à maîtriser mardi à l'aube, après douze heures de lutte.

o LE FOYER TOTALEMENT "ÉTEINT"

( AFP / STEPHANE DE SAKUTIN )

"L'ensemble du feu est éteint", a annoncé le porte-parole de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris, Gabriel Plus, mardi peu avant 10 heures.

o UNE ROSACE ENDOMMAGÉE

( AFP / STEPHANE DE SAKUTIN )

L'une des trois rosaces de la cathédrale, joyaux architecturaux du bâtiment, a été noircie par les flammes. Ces vitraux, qui représentent les fleurs du paradis, ont été construits au XIIIe siècle puis rénovés à plusieurs reprises. Les rosaces nord et sud, les deux plus grandes, font 13 mètres de diamètre.

o LES POMPIERS TOUJOURS MOBILISÉS

( AFP / THOMAS SAMSON )

Une centaine de combattants du feu étaient toujours à pied d'œuvre, mardi matin. Ils resteront sur place durant toute la journée pour sécuriser les lieux, surveiller les structures et éteindre de possibles reprises de feu.

o LA FLÈCHE EFFONDRÉE

( AFP / FRANCOIS GUILLOT )

La flèche, l'un des symboles de Paris avec ses 93m de hauteur, s'est effondrée sur elle-même, lundi soir vers 19h50. Le point culminant de la cathédrale abritait trois reliques.

o LES BEFFROIS SAUVÉS

( POOL/AFP / PHILIPPE WOJAZER )

Lundi soir, les flammes ont léché la façade du monument, menaçant les deux beffrois, qui abritent les cloches. Les tours ont toutefois pu être sauvées.

o LA VOÛTE TROUÉE

( POOL/AFP / PHILIPPE WOJAZER )

À l'intérieur, juste au-dessus du chœur, une partie de la voûte s'est effondrée sous le poids de la flèche qui s'est écroulée. "On a l'impression d'être devant un bombardement", a raconté Philippe Marsset, le vicaire général de l'archidiocèse de Paris.

o LA CROIX SCINTILLANTE

( POOL/AFP / PHILIPPE WOJAZER )

En pénétrant dans le monument, "tout (était) noir et il y avait dans le fond, la grande croix jaune qui était illuminée par des flammes. C'était impressionnant!", a décrit le vicaire général Philippe Marsset, qui a pu entrer avec les pompiers durant la nuit, alors que feu était à peine maîtrisé.

o LA CHARPENTE ENTIÈREMENT DÉTRUITE

( AFP / FRANCOIS GUILLOT )

"L'ensemble de la toiture est sinistrée, l'ensemble de la charpente est détruite", a détaillé le porte-parole des sapeurs-pompiers, le lieutenant-colonel Gabriel Plus. le "bilan matériel est dramatique", a-t-il estimé.

o LE BRASIER VU DU CIEL

( AFP / - )

"C'est pas Notre-Dame des catholiques, c'est Notre-Dame de France, c'est Notre-Dame du monde: l'église brûle et le monde entier se met à pleurer", a commenté le vicaire général du diocèse de Paris, Philippe Marsset.

o MONUMENT LE PLUS VISITÉ D'EUROPE

( AFP / LUDOVIC MARIN )

En 2017, 12 millions de touristes ont visité la cathédrale Notre-Dame, bijou de l'architecture gothique, qui faisait l'objet d'importants travaux d'entretien depuis plusieurs mois. Le bâtiment est mondialement connu pour son architecture mais aussi grâce au chef-d'œuvre de Victor Hugo, "Notre-Dame de Paris", roman maintes fois adapté au cinéma, notamment par les studios Disney, ou en comédie musicale.

10 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • vologda2
    16 avril14:03

    Rasons là et construisons des logements sociaux.............

    Signaler un abus

  • lm123457
    16 avril11:57

    Cela dit, l'autre qui veut la reconstruire "moderne" est nombriliste. Narcissique. Bref, ceux qui veulent tout refaire à l'identique( lequel ? Celui d'avant Viollet-le Duc ou du XIII ?) sont aussi dangereux.

    Signaler un abus

  • lm123457
    16 avril11:56

    La question de la reconstruction est bonne. William Morris (critique de la révolution industrielle et fondateur de la société des monuments anciens en Angleterre au XIXe) soutient que ce n'est qu'à partir de la révolution industrielle que si une église du 12 s'effondre pour partie, on voudra la reconstruire à l'identique. Avant, chaque génération avait son apport. Il signifie là que nous sommes entrés dans la société de l'ersatz, du faux, du toc.

    Signaler un abus

  • nirams
    16 avril11:48

    ça serait l'occasion de la reconstruire, de manière moderneINCROYABLE DE LIRE CELA

    Signaler un abus

  • vmcfb
    16 avril11:32

    Il faudra bien parler des causes, et responsabilités dans ce désastre, sans évidemment chercher des boucs émissaires, mais dans le souci de comprendre comment un tel évènement sur un des chantiers les plus sensibles au Monde, peut se produire. Quid des actions des architectes des monuments historiques? Quid des sociétés menant les travaux et du respect des procédures? Nous ne sommes pas dans l'inattendu quand on parle de feu sur une réfection de toit!

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer