1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

En France, l'espérance de vie a progressé de 18 ans en moins d'un siècle
Boursorama avec AFP Services12/06/2019 à 14:27

En 2017, l'espérance de vie s'établissait à 85,3 ans pour les femmes et 79,5 ans pour les hommes. Aujourd'hui, la vie s'allonge surtout du fait de la baisse du nombre de morts chez les personnes âgées, alors que le recul de la mortalité infantile était plus important jusque dans les années 1990.

Deux personnes âgées marchent sur un trottoir de Vincennes, près de Paris, le 19 février 2018 (illustration) ( AFP / GERARD JULIEN )

Entre 1947 et 2017, l'espérance de vie en France a bondi de 18,6 ans pour les femmes et de 18,3 ans pour les hommes. Depuis une vingtaine d'années, cet allongement de la durée de vie s'explique surtout par la baisse de la mortalité après 70 ans, indique une étude de l'Insee publiée mercredi 12 juin.

A l'inverse, jusqu'à 1997, c'est le déclin de la mortalité infantile qui a joué un rôle important dans le prolongement de l'existence. La prévention des décès chez les nourrissons expliquait alors un tiers des gains d'espérance de vie à la naissance. Désormais, la mortalité infantile "est très faible et n'a plus d'impact", selon l'Institut national de la statistique.

Plus de longévité chez les femmes

Depuis la fin des années 1990, c'est la baisse de la mortalité après 70 ans qui "tire les gains d'espérance de vie", indique l'Insee. Ce phénomène est surtout marqué chez les femmes. Pour autant, l'espérance de vie à la naissance "croît à un rythme moins élevé", ces dernières années. Entre 2012 et 2017, femmes n'ont "gagné" que 0,4 an, contre 0,9 an pour les hommes. Là encore, "la progression de l'espérance de vie se concentre désormais aux très grands âges", en tous cas pour les femmes, souligne l'Insee. Une femme âgée de 80 ans en 2017 pouvait espérer encore vivre presque 11 ans en moyenne, et atteindre quasiment l'âge de 91 ans.

Chez les hommes, la mortalité baisse chez les 50-59 ans

Pour les hommes, "la hausse est moins concentrée aux âges élevés" : un quart de l'augmentation de l'espérance de vie observée depuis 2012 est imputable à la tranche d'âge 50-59 ans, "probablement grâce aux progrès médicaux dans le traitement des maladies cardiovasculaires, affectant davantage les hommes, et des cancers".

INFOGRAPHIE. L'espérance de vie en bonne santé dans le monde, en 2016 ( AFP / )

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • geocor
    12 juin14:59

    Pour les aigris, n'oubliez pas de dire que c'était mieux avant et que le système est pourri, ...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer