Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

En Espagne, rire d'ETA reste un tabou

Le Point14/02/2016 à 10:28

Manifestation de soutien aux marionnettistes arrêtés qui, dans un spectacle, ont mis en scène une marionnette avec une pancarte proclamant «Gora Alka ETA ! », un curieux jeu de mots revenant à célébrer ensemble les terroristes d?ETA et ceux d?Al-Qaïda. 

Jusqu'où peut aller la liberté d'expression ? Et, plus précisément, à partir de quel moment cette liberté cesse-t-elle d'être une prérogative garantie par un État démocratique pour devenir une incitation à la haine civile ? Quand cette frontière ténue est-elle franchie ? On se souvient qu'au lendemain des attentats de Paris des 7 et 9 janvier 2015, l'humoriste Dieudonné avait lancé un sinistre : « Je me sens Charlie Coulibaly ! » ce qui lui avait valu d'être condamné à deux mois de prison avec sursis. En Espagne, si la menace djihadiste est bien moins prégnante qu'en France, le tabou d'ETA continue d'être vécu comme un interdit à fleur de peau.

Les terroristes basques ont beau avoir cessé leurs attentats il y a cinq ans, leur évocation demeure une plaie vive largement partagée : non seulement ils ont tué 829 personnes en quatre décennies, mais ils ont incarné et pratiqué l'intolérance, le totalitarisme, l'extorsion de fonds, des menaces qui donnaient des sueurs froides à des milliers de gens visés, et la folle prétention de défier l'État espagnol via le chantage à l'autodétermination. En réaction, les associations de victimes, relayées par une presse de la droite radicale, ne laissent pas passer le moindre sarcasme sur ce brûlant sujet. Surtout de la part d'une gauche radicale et anti-système qui a toujours été soupçonnée de soutenir en coulisses le désir d'indépendance du « peuple basque face à l'oppression de...

Lire la suite sur Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.