1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

En déplacement à Lyon, Brigitte Macron jure ne pas faire de politique
Le Parisien18/06/2019 à 18:33

En déplacement à Lyon, Brigitte Macron jure ne pas faire de politique

Promis, juré, Brigitte Macron ne fait pas de politique. L'épouse du président de la République a expliqué ce mardi à Lyon, où elle était pourtant en déplacement officiel, « se tenir à distance prophylactique de la politique ». Participant, avec Sophie Cluzel, secrétaire d'Etat chargée des personnes handicapées, à l'inauguration d'une Maison de Répit venant en aide aux aidants à Tassin-la-Demi-Lune (la première du genre en France), Brigitte Macron a assuré n'avoir « ni goût, ni compétence pour la politique ». « Mais j'ai du goût pour mon mari » a expliqué la première dame de France qui vient de succéder à Bernadette Chirac à la présidence de la Fondation des Hôpitaux de Paris.Fait-elle de la politique lorsqu'elle dîne avec Gérard Collomb ? Brigitte Macron, arrivée à Lyon ce lundi en fin de journée, a en effet passé la soirée avec le maire de Lyon qui est lancé, depuis plusieurs mois déjà, en campagne électorale. Chez Hugon, traditionnel bouchon lyonnais, ils ont dîné en tête à tête, avant une visite au Grand Hôtel-Dieu fraîchement rénové, puis une virée sur les hauteurs de Fourvière pour admirer les lumières de la ville.« Nous avons évoqué notre amitié, nos projets, nous avons aussi pas mal de secrets qui n'appartiennent qu'à nous » a confié Brigitte Macron avec un air malicieux. « Je lui ai tout appris sur la rose lyonnaise et sur la tradition horticole » a complété Gérard Collomb, manifestement très satisfait de cet échange.« Laissez-moi bouger un peu en France »Au moment où la République en Marche distribue ses investitures pour les municipales, cette complicité manifeste pourrait être interprétée comme un soutien présidentiel à Gérard Collomb qui se dispute pour 2020 la Métropole de Lyon avec le président sortant David Kimelfeld.Brigitte Macron a pourtant tenu à ménager chacun en posant pour la photo avec l'un, mais aussi avec l'autre. Et juré que sa ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer