Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Emplois fictifs au Parlement européen : le FN contre-attaque

Le Parisien13/03/2015 à 00:23

Emplois fictifs au Parlement européen : le FN contre-attaque

Le président du Parlement européen Martin Schulz avait saisi lundi l'Office européen de lutte antifraude (Olaf) au sujet de 20 assistants parlementaires engagés par les élus du FN. Ils sont soupçonnés de ne jamais travailler au Parlement de Strasbourg alors qu'ils sont payés sur le budget de l'institution communautaire. Jeudi, la présidente du Front national Marine Le Pen s'est interrogée sur l'assistant de Martin Schulz et un éventuel conflit d'intérêt.

«L'assistant accrédité de Martin Schulz, Herbert Hansen selon le site du Parlement européen, conjuguerait tourisme et socialisme depuis la région d'Aix-la-Chapelle (une région frontalière avec la Belgique et les Pays-Bas, Ndlr). A la différence de tous les assistants parlementaires accrédités ou locaux des élus FN/RBM, (il) ne s'occuperait pas d'affaires européennes, ni même de politique, mais de tourisme via Euregio Tours GmbH & Co. KG, agence de voyage liée au SPD», écrit le FN dans un communiqué.

«Est-ce que les députés européens vont être informés de la saisine par M. Schulz de l'Olaf concernant son seul assistant accrédité, Herbert Hansen, qui est fixé pourtant dans la région d'Aix-la-Chapelle, et qui est le responsable de l'agence de tourisme du SPD (Parti social-démocrate allemand, Ndlr), évidemment situation qui risque de créer ou en tout cas permet de suspecter un conflit d'intérêt ?», a aussi demandé Marine Le Pen, jeudi, en séance au Parlement européen à Strasbourg. Elle a estimé sur BFMTV que son parti n'a pas enfreint les règles européennes.

VIDEO. Marine Le Pen récuse les soupçons de fraude sur les assistants parlementaires du FN

Sur Twitter, le Front national ironise...

« L'arroseur, arrosé... ou l'assistant accrédité "tour operator" de Martin #Schulz ! » | http://t.co/TLIdxJH1TN-- Front National (@FN_officiel) March 12, 2015

«Des voyages non rémunérés», réplique le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

8 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • saggy
    13 mars09:54

    et les emplois d'avenir ?? c'est pas du fictif pour dégraisser les statistiques de pole emploi ???

    Signaler un abus

  • M2266292
    13 mars07:40

    La gabegie organisée par les socialo, combien de socialos sont dans les paradis fiscaux, quand on voit le niveau de vie de certains socialo, de quoi se poser des questions.

    Signaler un abus

  • Spartaku
    13 mars07:07

    Combien d'argent dilapidé à droite et à gauche comme aux extrêmes ??? Il serait grand temps de mettre un terme à cette gabegie organisée !

    Signaler un abus

  • FullOil
    12 mars23:55

    La peur fait sortir les socialos du bois ils inventent des fraudes juste avant les éléctions,mais ça change rien vive le FN.

    Signaler un abus

  • cavalair
    12 mars19:55

    Tout le parlement europeen est fictif il ne sert a rien.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.