Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Emmanuel Macron ne touchera pas sa retraite de président de la République
Le Point22/12/2019 à 08:25

C'est une mesure hautement symbolique. Alors que la France entre ce dimanche dans un 18e jour de grève contre la réforme des retraites, le chef de l'État annonce qu'il va renoncer à sa propre retraite de président de la République. Il sera le premier président de la République à y renoncer, révèle Le Parisien.C'est un régime spécial parmi d'autres. Moins connu toutefois que ceux de la RATP ou de la SNCF. Grâce à l'article 19 de la loi du 3 avril 1955, les anciens présidents de la République bénéficient d'une retraite très avantageuse. Jusque-là, ses prédécesseurs se sont vus verser une somme équivalente au salaire d'un conseiller d'État : 6 220 euros brut par mois. Une somme qui n'est pas liée à des conditions d'âge, de durée de mandat ou de plafonds de revenus. Une somme qui peut aussi être cumulée avec d'autres revenus. Emmanuel Macron aurait pu en bénéficier dès la fin de son mandat en mai 2022. Mais il a choisi, par anticipation, d'y renoncer. « Il ne percevra pas cette retraite prévue à la fin de son mandat par la loi, car il estime que cette loi de circonstance a vocation à être normalisée. Il ne liquidera pas non plus cette somme lorsqu'il prendra sa retraite. Nous sommes dans une ère où les élus doivent être exemplaires », confie un de ses conseillers au Parisien.Lire aussi Quand Macron attend que « les escargots dégorgent »Vers une disparition de régime spécial ?Pour autant, Emmanuel Macron va bien...

Lire la suite sur LePoint.fr

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • gendrefr
    22 décembre18:56

    on verra le jour ou il sera debarqué.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer