Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Emmanuel Macron en opération reconquête de l'artisanat

Reuters25/08/2016 à 15:57

EMMANUEL MACRON TENTE DE SÉDUIRE LES ARTISANS

STRASBOURG (Reuters) - Emmanuel Macron s'est lancé jeudi à Strasbourg dans une opération reconquête des artisans, alors qu'un projet de réforme des qualifications dans leurs professions a été profondément modifié après une levée de boucliers dans leurs rangs.

Le ministre de l'Economie a affiché une belle entente avec le président de l'Union nationale des entreprises de coiffure, Bernard Stalter, patron de la chambre des métiers d'Alsace et conseiller régional sur la liste de Philippe Richert, président Les républicains de la région Grand-Est.

"Je voudrais saluer le travail (réalisé) avec Bernard Stalter (...) qui a conduit à construire une position commune", s'est félicité le ministre, dans le salon de coiffure de la galerie marchande du quartier de Hautepierre, à Strasbourg, où le patron-coiffeur emploie 18 personnes.

L'artisan aux épaisses moustaches recourbées vers le ciel était sur la même longueur d'onde, lors d'un échange avec des journalistes, en attendant l'arrivée du ministre.

"Je ne crois pas que ce soit un coup de com'", a-t-il dit, à propos du déplacement du ministre, qu’il tutoie. "Je crois que ça montre une ouverture des politiques, qui comprennent qu'il vaut mieux miser sur l'artisanat".

Le projet de loi Macron sur les "nouvelles opportunités économiques", abandonné au profit de la loi "travail" mais partiellement réintroduit dans celle dite "Sapin II", prévoyait la possibilité pour des autoentrepreneurs non diplômés d'exercer certaines activités artisanales.

Dans le texte actuellement au Parlement, ces possibilités seront finalement restreintes, notamment au regard des risques de chaque activité pour la santé et la sécurité, et les qualifications exigées seront précisées par des décrets d'application.

"Emmanuel Macron a promis d'être vigilant sur ces décrets d'application", a ajouté Bernard Stalter.

Pour les artisans coiffeurs, le brevet professionnel restera requis pour s'installer à son compte mais le diplôme pourra être obtenu par équivalence à partir des années d'expérience.

"Il faut qu'on prenne en compte deux contraintes", a expliqué à la presse Emmanuel Macron. "D'un côté, les métiers ont besoin de qualifications (...) et de l'autre, nous devons faciliter l'entrée sur le marché du travail des plus jeunes et des personnes en transition professionnelle."

(Gilbert Reilhac, édité par Emmanuel Jarry)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.