1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Emmanuel Macron bouscule son dispositif à l'Elysée
Le Monde18/05/2019 à 02:39

Après les départs de plusieurs conseillers depuis quelques mois, le chef de l'Etat recompose ses cellules politique et diplomatique.

Occupé par la campagne pour les élections européennes, à laquelle il a finalement décidé de prendre une part active, Emmanuel Macron n'oublie pas un autre de ses chantiers, beaucoup moins visible mais essentiel à la poursuite de son quinquennat : la réorganisation des services de l'Elysée, et notamment la reconstruction de l'équipe qui l'accompagne au quotidien, dépeuplée à la suite de plusieurs départs emblématiques.

Après presque six mois de réflexion, le chef de l'Etat a finalement décidé de recruter un trio pour remplacer Stéphane Séjourné, son conseiller politique, parti en janvier diriger la campagne de La République en marche (LRM) pour les européennes. La recrue la plus symbolique est Jérôme Peyrat, 56 ans, un ancien conseiller de Jacques Chirac et de Nicolas Sarkozy, qui a rejoint, le 13 mai, la cellule politique du cabinet élyséen.

Fin connaisseur de la carte électorale, l'ex-directeur général de l'UMP et maire depuis vingt-cinq ans du village de La Roque-Gageac, en Périgord noir, sera chargé de « traiter » les élus de droite « macroncompatibles », qui tardent à rallier le chef de l'Etat et dont LRM a un impérieux besoin pour les municipales de 2020.

M. Peyrat fut notamment la cheville ouvrière de La France audacieuse, un collectif lancé à l'automne 2017 et présidé par Jean-Luc Moudenc et Christian Estrosi, respectivement maires (Les Républicains) de Toulouse et de Nice, pour rassembler les élus de droite et du centre proches de M. Macron.

Renforcement de la...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer