1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Emmanuel Macron aux étudiants kényans : « Choisissez la France ! »
Le Point15/03/2019 à 08:25

À l'université de Nairobi, dernière étape avant son retour à Paris, Emmanuel Macron a notamment été interrogé sur ce que la France et le Kenya auront à gagner de leur rapprochement. 

Ils sont sagement alignés sur le trottoir de l'allée principale de l'université de Nairobi. Parmi les quelques centaines d'étudiants qui guettent l'arrivée du président Macron, Victoria, 21 ans, étudiante en psychologie, a « très envie de connaître sa vision du Kenya et de la jeunesse ». Elle est « si contente » de voir la France se rapprocher de son pays et, surtout, que le chef de l'État ait choisi son université pour rencontrer « les leaders de demain ». « C'est la plus grande et la plus ancienne université du Kenya. On est environ 100 000 sur ce campus », dit fièrement Colins, 21 ans, vêtu pour l'occasion d'un costume anthracite et d'une cravate à motifs rouges. En deuxième année d'anthropologie, il aimerait bien faire un troisième cycle en France, où « tout va si vite ». Melvin, 21 ans, qui étudie la météorologie, se dit, quant à lui, séduit par la jeunesse du chef de l'État français. S'il pouvait, il lui demanderait « comment il a fait pour remporter la présidentielle » de 2017. Las, ce sont des étudiants délégués avec lesquels le président français aura, durant plus d'une heure, « un échange interactif ». Victoria, Colins et Melvin se contenteront d'un petit signe de la main d'Emmanuel Macron, de loin, auquel ils répondront en ch?ur et timidement : « Hi ! » « Venez ici... » ajoute, dans un murmure à peine audible, la jeune femme en le regardant rejoindre l'amphithéâtre où...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • aiki41
    15 mars08:53

    Dit il ça dans tous les pays qu'il visite ??

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer