1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Emmanuel Macron aux éleveurs : « Il n'y a pas de fatalité ! »
Le Point04/10/2019 à 14:55

« Aidez-nous ! » « Plus de bla-bla ! » Dans une indescriptible cohue, le président de la République a déambulé toute la matinée de ce vendredi dans les travées du Sommet de l'élevage, à Cournon-d'Auvergne, près de Clermont-Ferrand, premier salon numéro 1 de l'élevage en Europe. L'idéal pour prendre la température du monde agricole. Et autant le dire : la fièvre est élevée !Accords sur le Ceta (traité de libre-échange avec le Canada), sécheresse, agri-bashing, glyphosate, chute des cours de la viande? Les sujets d'inquiétude et de mécontentement ne manquent pas. « Vous voulez laisser importer de la viande du Canada, lui lance un éleveur creusois. Nous, on n'en veut pas ! » Le chef de l'État doit alors déployer des trésors de diplomatie pour étouffer la colère sous-jacente des éleveurs. Les mêmes qui, la veille, ont sorti du sommet, manu militari, deux députés de La République en marche qui participaient à une table ronde sur le Ceta, la nouvelle bête noire des agriculteurs français.Lire aussi Ce que contient l'accord de libre-échange UE-Mercosur« Les difficultés qu'on a dans l'élevage aujourd'hui n'ont rien à voir avec le Ceta, répond Emmanuel Macron, du tac au tac. Le problème aujourd'hui, c'est qu'on ne sait pas valoriser correctement ce qu'on produit. On vend mal nos broutards aux Italiens et on produit de la viande à des gens qui vous tordent les boyaux en steaks hachés ! Quand on va au restaurant en France...

Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer