1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Emirates offre un bol d'air à l'A380

Le Point18/01/2018 à 13:10

L'accord annoncé par Emirates comprend 20 commandes fermes d'A380 et 16 commandes en option. (crédit : )

Le coup de poker d'Airbus a réussi. Face à la menace d'arrêter la construction et le programme de l'Airbus A380, Emirates a craqué et vient de signer une promesse d'achat de vingt Airbus A380 et seize autres en option. Le risque pour la compagnie du Golfe était de voir sa flotte d'une centaine d'A380 sur 147 en commande dévaluée avec l'arrêt de la production. Or, on sait qu'Airbus a besoin d'une trentaine de commandes pour faire la soudure et continuer la production en attendant que le trafic mondial de passagers rende vraiment incontournable son très gros porteur.

Le contrat sous forme de promesse d'achat ? ce qui montre que tous les points techniques et financiers n'ont pas été finalisés ? a été signé jeudi matin au siège d'Emirates à Dubaï par HH Sheikh Ahmed bin Saeed Al Maktoum, président d'Emirates Airline and Group, et John Leahy, patron commercial d'Airbus Commercial Aircraft qui va partir en retraite sur un coup de maître. L'accord comprend vingt commandes fermes d'A380 et seize en option. Les premières livraisons sont prévues en 2020, ce qui signifie que la fabrication des sous-ensembles va démarrer incessamment chez les sous-traitants. Le contrat représente 16 milliards de dollars au prix catalogue.

Cette commande devrait rassurer aussi les autres compagnies clientes de l'A380 et peut-être susciter de nouveaux contrats, en Chine notamment.

Source Le Point.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M8412500
    18 janvier16:53

    ils ont besoins d'AIRBUS pour remplacer leurs gros porteurs ce n'est pas une fleur qu'ils font à l'avionneur Européen

    Signaler un abus

  • M8412500
    18 janvier13:32

    A380 C4EST COMME LE CONCORDE UN FLEURON DE L'AERONAUTIQUE FRANCAISE

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer