1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Emil Nolde, peintre magnifique et homme abject
Le Monde17/06/2019 à 00:05

Une exposition à Berlin confronte œuvres de l'artiste et documents témoignant de ses sympathies nazies et de la légende de martyr qu'il s'est construite.

Première phrase d'une lettre d'Emil Nolde, début décembre 1938, adressée à Otto Dietrich, chef du service de presse du IIIe Reich, et à d'autres hauts fonctionnaires : « Si, dans ma vie, aussi longtemps que j'ai été un artiste, j'ai été clair dans mon opposition à la corruption de l'art allemand, à l'injustice du marché de l'art et à la domination juive de toutes les disciplines artistiques, et, depuis de nombreuses années, attaqué et persécuté par le camp contre lequel j'ai combattu - alors, clairement, il y a des malentendus qui doivent être éclaircis. »

Extrait d'une lettre de son épouse Ada, quelques jours auparavant : son mari s'est élevé « contre les machinations juives à Berlin dès 1910 » et a été pour cela « persécuté, raillé et boycotté pendant vingt ans par tous les grands journaux juifs ». D'Emil à Ada en mai 1943 : « Cette horrible guerre qui absorbe tout a été excitée et financée par une poignée de Juifs ricanants, prudemment dissimulés derrière les gouvernements et les banques, car ce qu'ils veulent pour eux-mêmes et leur race, c'est détruire et conquérir, pas seulement nous, leurs ennemis, mais encore leurs amis et leurs complices. »

En écho, elle se félicite du discours de juin 1943 du dirigeant nazi Joseph Goebbels promettant « la liquidation totale des Juifs en Europe » : « C'était très courageux et cela ouvrira sûrement les yeux à beaucoup de gens. »

La première citation vient d'un courrier public, dont Nolde espère qu'il le réconciliera avec l'admin...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer