Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Élysée : le grand mercato de Hollande

Le Parisien11/06/2014 à 14:27

Élysée : le grand mercato de Hollande

Remaniement élyséen, acte II : voilà la photo du cabinet que François Hollande avait recruté en mai 2012 quasiment effacée. Il ne reste presque plus aucun conseiller des débuts de la « présidence normale », définitivement enterrée. Après le récent départ du secrétaire général Pierre-René Lemas, remplacé par Jean-Pierre Jouyet, et l'exfiltration forcée du conseiller spécial Aquilino Morelle, l'Elysée a confirmé hier un nouveau turnover.

Trois autres conseillers vont démissionner : l'ex-judoka Thierry Rey (Sport, remplacé par la journaliste de Canal + Nathalie Iannetta), David Kessler (Culture, à qui succède Audrey Azoulay) et surtout le conseiller économique -- et numéro deux du palais -- Emmanuel Macron (l'économiste Laurence Boone arrivera en juillet). « C'est normal, après deux ans, les gens sont lessivés, le rythme est dingue », témoigne un membre du cabinet. Mais il n'y a pas que cela. Le climat est plus que morose à l'Elysée, en ces temps de tempête économique et d'impopularité.

Sérillon retenu...

En interne, certains conseillers ont des semelles de plomb et s'en cachent à peine. Et les méthodes du « DRH » Hollande, pas réputé pour remercier souvent ses troupes et habitué à doublonner les postes au nom du vieux principe « diviser pour mieux régner », n'arrangent rien à l'affaire. « François, quand un proche est en difficulté, il peut le regarder comme une tortue tombée sur le dos pour voir en combien de temps il va se retourner ! », éreinte un ami. « Comme on dit chez moi, il est dur à traire ! », lâche un autre. Le cas de Claude Sérillon en est la parfaite illustration. Hier, son départ de l'Elysée a été évoqué, puis démenti. C'est Hollande qui aurait demandé à son ami de rester. Depuis des mois, l'ex-présentateur du JT peine à trouver sa place, un peu sur la touche, au point que certains le surnomment le « fantôme de l'Elysée » ou « le préposé à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.