Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Elu à Pau, Bayrou veut à nouveau peser dans le débat politique

Reuters 30/03/2014 à 23:26

FRANÇOIS BAYROU REMPORTE LA MAIRIE DE PAU

PARIS (Reuters) - François Bayrou, promis par ses détracteurs de droite comme de gauche à une mort politique, a repris pied sur la scène nationale en conquérant dimanche la mairie de Pau, dirigée depuis 43 ans par la gauche.

Le "phénix du Béarn", qui en était à sa troisième tentative dans la capitale béarnaise après deux échecs en 1989 et 2008, a été élu avec 62,95% des voix face au député socialiste David Habib (37,05%), selon les résultats définitifs.

Le président du MoDem a bénéficié dans l'entre-deux-tours du retrait de l'ancien socialiste et ancien maire (2006-2008) Yves Urieta, sans étiquette, qui avait obtenu 13,21% au premier tour.

Le "troisième homme" de la présidentielle de 2007 (près de 6,9 millions de Français avaient voté pour lui), qui n'avait plus aucun mandat électif, avait pris soin de mener une campagne locale mais ses récentes critiques envers François Hollande témoignent de sa volonté de peser à nouveau dans le débat politique.

L'ancien ministre de l'Education nationale de Jacques Chirac avait voté à titre personnel pour François Hollande en 2012, mais il avait commencé à prendre ses distances à l'été 2013, lors du rapprochement de son parti, exsangue, avec l'UDI de Jean-Louis Borloo.

En septembre dernier, il avait proclamé être "dans l'opposition" et avait dénoncé "un président sans vision".

Vendredi, François Bayrou a fait part sur Sud Radio d'"un sentiment de déception très grande, un sentiment d'avoir été abusés, d'être pris pour des imbéciles" près de deux ans après l'arrivée des socialistes au pouvoir.

"TRAHISON"

L'UMP, néanmoins, ne lui pardonne pas sa "trahison" et ses violentes attaques contre Nicolas Sarkozy durant son mandat.

Le candidat UMP local, Eric Saubatte, avait fusionné sa liste avec la sienne avant le premier tour contre l'avis des instances nationales.

Seul l'ancien Premier ministre UMP Alain Juppé, dont il est proche, était venu soutenir François Bayrou à Pau.

L'étoile du maire de Bordeaux, réélu triomphalement, brillant d'un éclat nouveau dans la galaxie des présidentiables à droite, le dirigeant centriste a amorcé un rapprochement en vue de 2017 qui n'a pas été du goût de l'intéressé.

François Bayrou, qui s'est présenté trois fois à l'élection présidentielle, a assuré le 19 mars qu'il ne concourrait ni à la présidentielle, ni aux législatives, ni aux européennes.

Il a évoqué la nécessité de "regroupements d'intérêt national" après avoir glissé lors de la campagne du premier tour que "soutenir Juppé en 2017 [était] une idée plausible". Des médias ont alors fait état d'un "pacte" en gestation.

Le nouveau maire de Pau s'est attiré une réplique sans appel d'Alain Juppé : "Je remercie François Bayrou de sa sollicitude, mais c'est moi qui décide de ce que je fais".

Des responsables de l'UMP, dont son président Jean-François Copé, déclarent attendre du centriste l'expression publique d'"un regret" pour son positionnement de 2012.

Difficile à envisager de la part du Béarnais, réputé pour son tempérament de "cabourut" ("tête dure" en béarnais).

Le président du MoDem a une maxime : "Il y a une grande règle en politique : quand vous ne savez pas quoi faire, demandez-vous ce que vos adversaires aimeraient que vous fassiez, et faites le contraire".

(Sophie Louet, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.