1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Elections européennes : vers une majorité élargie autour de LREM ?

Le Parisien16/01/2018 à 08:27

Elections européennes : vers une majorité élargie autour de LREM ?

Se dirige-t-on vers une liste unique de la majorité présidentielle aux prochaines élections européennes ? L'éloignement progressif d'Alain Juppé de ses terres politiques d'origine renforce la probabilité d'une telle hypothèse. « Les européennes seront le vrai test de la reconfiguration politique initiée à la présidentielle », souligne Hervé Marseille, sénateur des Hauts-de-Seine et président du groupe Union centriste au Sénat. Si Laurent Wauquiez accentue ses accents eurosceptiques, cet « axe central » aura, en effet, vocation à regrouper autour de LREM les juppéistes, les ex-LR Constructifs, réunis au sein d'Agir, les centristes de l'UDI et le MoDem.

C'est avec le parti de François Bayrou que le dialogue est le plus avancé. Avant les congés de fin d'année, le président du parti centriste s'est rendu à Matignon pour discuter avec le Premier ministre, Edouard Philippe, d'une future liste commune et du contenu de la plate-forme programmatique.

LIRE AUSSI

> Elections européennes : le nouveau mode de scrutin chamboule les partis

Avec les centristes de l'UDI, partenaires plus critiques de la macronie, les discussions se poursuivent. « Nous sommes en accord avec le discours européen tenu par le chef de l'Etat à la Sorbonne, explique Hervé Marseille. Nous sommes favorables au principe d'une circonscription unique préconisé par l'Elysée. Mais c'est trop tôt pour décider d'une liste commune. » Les points à éclaircir : l'étiquette sous laquelle les élus LREM se regrouperont au Parlement et le type d'Europe, fédéraliste ou pas, qu'ils défendront.

Castaner joue la séduction

Des hésitations qui s'expliquent aussi par le peu d'enthousiasme exprimé par LREM vis-à-vis de ses partenaires potentiels. « Jusqu'à présent, on jouait de la mandoline sous le balcon de LREM et aussi d'Emmanuel Macron, mais on se prenait des pots de chambre sur la tête, regrette un élu ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer