Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ehud Olmert condamné à six ans de prison en Israël

Reuters13/05/2014 à 15:53

L'EX-PREMIER MINISTRE ISRAÉLIEN EHUD OLMERT CONDAMNÉ À SIX ANS DE PRISON

par Rami Amichai

TEL AVIV (Reuters) - L'ancien Premier ministre israélien Ehud Olmert a été condamné mardi à six ans de prison pour corruption passive dans le cadre d'un projet immobilier lorsqu'il était maire de Jérusalem.

Jamais un ancien chef de gouvernement n'avait été condamné à une peine de prison en Israël. Ehud Olmert, qui est âgé de 68 ans, dément toute malversation.

"Un fonctionnaire qui accepte des pots de vin peut être assimilé à un traître", a estimé le juge David Rozen, du tribunal de Tel Aviv.

L'ancien Premier ministre, a-t-il ajouté, "est un criminel qui a consacré l'essentiel de son temps à la louable tâche du service public, (mais) il s'est aussi rempli les poches".

Le juge Rozen a ordonné à Ehud Olmert de se présenter le 1er septembre pour être incarcéré. Cela devrait laisser le temps aux avocats de l'ancien Premier ministre d'interjeter appel auprès de la Cour suprême contre le verdict de culpabilité rendu le 31 mars et de demander le report de l'incarcération dans l'attente de l'examen de ce recours. Cette procédure pourrait prendre plusieurs mois.

Mardi, le juge Rozen a suivi les réquisitions du parquet au sujet de la durée d'emprisonnement d'Ehud Olmert, auquel il a aussi infligé une amende d'un million de shekels (211.000 euros).

L'ancien Premier ministre n'a pas réagi publiquement à l'issue de l'audience, au cours de laquelle il est resté impassible.

Son avocat Eli Zohar a pour sa part déclaré: "Il n'a pas pris de pot-de-vin. Il n'a pas reçu de pot-de-vin. Il se considère innocent et c'est animé de ces sentiments qu'il se rendra devant la Cour suprême pour faire appel."

En 2012, Ehud Olmert avait été acquitté dans d'autres affaires touchant à ses relations avec un homme d'affaires américain, ce qui avait pu lui laisser espérer un retour en politique après avoir été contraint à la démission en 2008.

L'affaire qui lui vaut sa condamnation à de la prison concerne le contrat du complexe immobilier "Holyland" à Jérusalem.

"TURPITUDE MORALE"

Il a été jugé coupable de deux chefs d'accusations de corruption pour, selon la justice, avoir accepté 500.000 shekels (105.000 euros) de la part des promoteurs du projet Holyland et 60.000 shekels (12.600 euros) dans le cadre d'un autre projet immobilier.

Ancien dirigeant du Likoud, bloc conservateur, avant de suivre Ariel Sharon lors de la création par ce dernier de la formation centriste Kadima, Ehud Olmert a été maire de Jérusalem de 1993 à 2003 puis Premier ministre de 2006 à 2009. Après sa démission, il est resté au pouvoir à titre intérimaire jusqu'aux élections législatives qui ont porté au pouvoir l'actuel chef du gouvernement Benjamin Netanyahu.

Les propos critiques qu'il a tenus à l'égard de ce dernier au sujet du processus de paix israélo-palestinien ont alimenté les rumeurs concernant son retour en politique. En prononçant sa peine mardi, le juge a estimé que les faits qui lui sont reprochés relevaient de la "turpitude morale", ce qui le rendrait inéligible pendant sept ans après la fin de sa peine.

Treize autres prévenus comparaissaient dans le cadre de l'affaire Holyland et six ont été condamnés à des peines de prison allant de trois à sept ans.

En 2010, l'ex-président Moshe Katsav a été condamné à sept ans de réclusion pour viol.

(avec Jeffrey Heller; Eric Faye, Bertrand Boucey et Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.