1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Egypte : un nouveau buste de Nefertiti enflamme les réseaux sociaux

Le Parisien07/07/2015 à 22:53

Egypte : un nouveau buste de Nefertiti enflamme les réseaux sociaux

Elle est connue pour sa grâce et sa beauté. Et pourtant certains artistes semblent avoir du mal à la représenter. A tel point qu'après un tollé en ligne, les autorités de Salamut au sud du Caire ont décidé de faire retirer de la place publique une reproduction «hideuse» du buste de la reine Nefertiti.

Le vrai buste de la reine du—ème siècle avant JC se trouve dans un musée berlinois. Dans un élan patriotique, les Egyptiens ont choisi d'en commander un nouveau pour orner l'entrée de la ville. Sauf que «l'oeuvre» est loin de ressembler à la vraie statue.

Les internautes se sont donc déchaînés. «Je suppose que c'est ce à quoi elle ressemblait quatre jours après sa mort», tweete l'un d'entre eux avec la photo du nouveau buste, qui ressemble effectivement plus à un travail raté d'arts plastiques qu'à la reproduction d'une œuvre antique.  

This is "Nefertiti" in #Egypt's city of Samalut. I guess this is what she looked like four days after she died. pic.twitter.com/c8S6NJBpmh— Amro Ali (@_amroali) 5 Juillet 2015

«Si elle avait été en vie, elle serait morte le cœur brisé», imagine l'une. Un autre en vient même à faire appel aux hautes autorités pharaoniques : «Je crois en la malédiction des pharaons, écrit-il, et j'espère que tout les personnes impliquées dans cette défiguration de la Beauté parmi les beautés seront frappées».

Une menace qui n'est peut-être pas tombée dans l'oreille d'un sourd puisque le gouverneur de la région a demandé une enquête auprès des autorités artistiques du coin, responsables de ce «massacre». En attendant, il a été demandé de retirer l'«horrible sculpture» au plus vite.

La barbe recollée de Toutânkhamon

Tout ces remous sont  un nouveau coup dur pour la réputation de l'art égyptien. Déjà, il y a quelques mois, des employés d'un musée du Caire avaient été accusés d'avoir naïvement recollé la barbe du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer