1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Effondrement à Gênes : les investissements publics en baisse en Europe
Le Point16/08/2018 à 11:56

Ici, le camion vert à quelques m�tres du précipice devenu le symbole du drame.

Ce mardi, le viaduc de Gênes s'est effondré, causant la mort de dizaines de personnes. La population est en état de choc et le drame reste pour l'heure inexpliqué. Cependant, les défaillances du pont de Morandi, construit entre 1963 et 1967, sont évoquées comme pouvant être la cause de l'effondrement. Plusieurs théories, présentées par les enquêteurs, voient alors le jour. Cet effondrement pourrait en effet être dû à un ensemble de facteurs, note le portail de statistiques Statista, en se référant à un article de la BBC.

Baisse drastique des investissements

D'abord, certains spécialistes pensent que le viaduc n'était pas adapté au volume du trafic quotidien. Ensuite, d'autres évoquent la fragilité du sol dans cette région italienne. Et enfin, une partie d'entre eux pointent du doigt le défaut d'investissements publics pour l'entretien de cette infrastructure routière, comme pour d'autres dans le pays.

La faute au pouvoir public ? Sur ce dernier point, un graphique, réalisé par l'OCDE et publié par la BBC, confirme les dires des enquêteurs en démontrant la réduction drastique de l'Italie en matière d'investissement sur son réseau routier.

L'Italie parmi les pays qui injectent le moins d'argent dans les routes

En effet, on peut constater que les dépenses italiennes sont passées de 13,66...

Lire la suite sur Le Point.fr

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • clam92
    16 août12:30

    Ce pont a du être mal calculé dès sa construction , car cela ne s'effondre pas . Soit la structure des câbles était sous dimensionnée soit les fondations des piliers mal calculées

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer