Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Edouard Philippe en appui du porte-parole de son gouvernement

Reuters02/06/2017 à 20:33

EDOUARD PHILIPPE EN APPUI DU PORTE-PAROLE DE SON GOUVERNEMENT

MANOSQUE, Alpes-de-Haute-Provence (Reuters) - Le Premier ministre Edouard Philippe a apporté vendredi son "soutien politique" au porte-parole de son gouvernement, Christophe Castaner, qui, dans la deuxième circonscription des Alpes-de-Haute-Provence, pourrait se retrouver en ballottage délicat face à la poussée des extrêmes.

"Il est légitime que le Premier ministre vienne soutenir celui qui s'engage pour donner une majorité stable et puissante au président de la République", a dit à la presse Edouard Philippe en marge d'une visite à Manosque.

"C'est un déplacement de soutien politique", a-t-il insisté.

En cas de défaite au scrutin des 11 et 18 juin, Christophe Castaner, qui vient des rangs du Parti socialiste, perdrait son poste au gouvernement selon la règle édictée par le président Emmanuel Macron.

"On s'interroge sur cette règle, mais il est légitime de l'assumer lorsqu'on est aux responsabilités", a déclaré le secrétaire d'Etat aux Relations avec le Parlement.

"J'assume cette campagne électorale dans une circonscription difficile. Le courage en politique est toujours une vertu, même si on peut choisir comme certains le nomadisme électoral", a-t-il ajouté.

Le député sortant s'attend à une campagne difficile au regard des résultats obtenus lors de la présidentielle par le Front national et la France insoumise.

Au premier tour, Marine Le Pen (24,53%) et Jean-Luc Mélenchon (22,51%) avaient devancé le chef de file d'En marche (20,02%) sur le département mais aussi sur la circonscription, où le leader de la France insoumise a recueilli 22,9% des suffrages et la présidente du Front national 22,8%.

Le secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement mise pleinement sur "l'effet gouvernement", arguant que sa nomination parisienne est une chance pour le territoire alpin.

En 2012, Christophe Castaner s'était imposé en duel face à une droite qui part cette fois divisée par des conflits de personnes, ce qui ne devrait permettre à aucun élu de la droite classique de franchir le premier tour.

Un scénario délicat pour le député-maire de Forcalquier qui risque de se retrouver, du fait de l'absence de candidat socialiste,  propulsé dans une triangulaire avec le Front national et la France insoumise au résultat incertain.

"Je sais par expérience qu'aucun combat politique n'est jamais gagné d'avance", a souligné le Premier ministre.

"Ce qui se joue ici, comme dans toutes les circonscriptions de France, est important. Il s'agit de savoir si les Français et les Françaises vont donner une majorité au gouvernement et permettre au président de la République de poursuivre le chemin sur lequel il s'est engagé".

Une douzaine de candidats sont en lice dans cette deuxième circonscription des Alpes-de-Haute-Provence, qui s'étend entre Durance et Ubaye et regroupe les principales villes du département comme Manosque, Forcalquier, Sisteron et Barcelonnette.

(Jean-François Rosnoblet, édité par Yann Le Guernigou)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.