1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

EDF: Défaut de contrôle de tubes de combustible nucléaire d'Areva
Reuters20/11/2017 à 17:10

EDF: DÉFAUT DE CONTRÔLE DE TUBES DE COMBUSTIBLE NUCLÉAIRE D'AREVA

PARIS (Reuters) - EDF a été informé par Areva de défauts dans le contrôle qualité de certains tubes servant à la fabrication d'assemblages de combustibles nucléaires, a annoncé lundi l'exploitant des centrales françaises, ajoutant que ces défauts de contrôle ne signifiaient pas des défauts de qualité avérés.

"Le comportement des tubes des assemblages combustibles est surveillé en permanence et, en cas d'anomalie détectée, les procédures d'exploitation des centrales EDF prévoient des mesures allant de la réduction des variations de charge à l'arrêt complet du réacteur", a précisé l'électricien public français.

"Aujourd'hui, les réacteurs du parc en fonctionnement fonctionnent normalement, et aucune de ces mesures n'a dû être mise en place."

Areva avait indiqué vendredi que la découverte d'une barre de combustible présentant une fuite dans usine de fabrication de Paimboeuf (Loire-Atlantique) avait conduit à des tests montrant que des tubes avaient été fournis à des compagnies électriques alors qu'ils auraient dû être écartés lors de leur contrôle.

Des médias suisses ayant rapporté que la centrale de Leibstadt, dans le nord de la Suisse, allait devoir rester fermée plus longtemps que prévu à cause de ces défauts, Areva avait précisé que les barres déjà chargées ne mettaient pas en péril la sécurité des centrales.

Le groupe n'avait cependant pas indiqué si le parc français était concerné.

EDF n'a quant à lui pas précisé lundi le nombre de barres de combustibles ni les réacteurs concernés. Personne n'était disponible dans l'immédiat à l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) pour commenter ces informations.

Près d'un tiers des 58 réacteurs nucléaires d'EDF sont actuellement à l'arrêt pour maintenance, rechargements de combustible ou contrôles de sûreté imposés par l'ASN.

(Bate Felix, Benjamin Mallet pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer