Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ecoutes: Fillon veut suspendre les négociations transatlantiques

Reuters25/06/2015 à 11:47

APRÈS LA RÉVÉLATION DES ÉCOUTES, FILLON PRÔNE LA SUSPENSION DES NÉGOCIATIONS TRANSATLANTIQUES

PARIS (Reuters) - L'ancien Premier ministre François Fillon a appelé jeudi l'Union européenne et la France à suspendre les négociations sur le traité de libre-échange transatlantique après les révélations de Wikileaks sur les écoutes américaines de présidents français.

Le Front de Gauche, le Front national et une partie des écologistes, voire quelques socialistes, s'opposent au futur traité transatlantique (TTIP), notamment parce qu'ils redoutent l'installation de tribunaux d'arbitrage privés pour les litiges entre Etats et multinationales.

Le député Les Républicains n'a pas joint sa voix à celles des opposants mais a estimé que les conditions actuelles de la négociation menaient vers un traité déséquilibré et que l'affaire des écoutes de l'Elysée devait entraîner l'arrêt temporaire des négociations.

"Il y a [une décision] qu'il faut prendre tout de suite, c'est suspendre les discussions sur l'accord transatlantique tant qu'il n'y a pas des engagements suffisamment clairs des Etats-Unis sur cette question" des écoutes, a dit François Fillon sur RTL.

"Derrière cette affaire, il y a quelque chose de beaucoup plus grave", a ajouté celui qui espère créer la surprise lors de la primaire à droite pour la présidentielle de 2017, alors que les sondages le donnent très loin de Nicolas Sarkozy et Alain Juppé.

"L'Europe n'est pas indépendante et l'Europe n'est pas indépendante parce qu'elle ne fait rien pour être indépendante. C'est moins les Américains qu'il faut blâmer que la faiblesse des Européens", a-t-il insisté.

Bien que les discussions soient en cours et que le contenu du traité soit encore loin d'être finalisé, l'ancien chef du gouvernement le juge trop favorable aux Etats-Unis dans sa forme actuelle.

"Je ne demande pas qu'on arrête toute négociation. L'idée qu'il puisse y avoir un traité de libre-échange avec les Etats-unis ne me choque pas du tout. Ce que je constate aujourd'hui c'est que c'est toujours déséquilibré", a-t-il dit.

"L'Union européenne prend des mesures pour séparer les activités de banque de détail et de banque d'affaires, tout le monde comprend que ça va être une formidable porte d'entrée pour les banques européennes en Europe", a-t-il ajouté.

"Sur la régulation des assurances, c'est la même chose. Il y a un déséquilibre qui devient insupportable et qui appelle une réaction politique plus vigoureuse."

(Gregory Blachier, édité par Yves Clarisse)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.