1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Écologie : «On ne peut pas convaincre les citoyens s'ils ne sont pas acteurs»
Le Parisien25/08/2019 à 18:40

Écologie : «On ne peut pas convaincre les citoyens s'ils ne sont pas acteurs»

Le recrutement de 150 Français appelés à faire partie de la Convention citoyenne sur le climat, toute nouvelle instance chargée de faire des propositions au gouvernement en faveur de la transition écologique, débute ce lundi. L'économiste Laurence Tubiana, qui la copréside, nous détaille son fonctionnement.Vous débutez ce lundi le recrutement de 150 citoyens appelés à plancher sur la transition écologique de la France. Quel est l'objectif ?LAURENCE TUBIANA. Cette convention est née d'une revendication de certains Gilets jaunes qui ne sont pas du tout opposés aux mesures écologiques de lutte contre la crise climatique mais estiment qu'on ne peut plus, en démocratie, uniquement se voir dicter des politiques venant d'en haut. Surtout sur des sujets qui impliquent pour les Français des changements radicaux de mode de vie, une modification éventuelle de leurs habitudes de consommation ou des évolutions dans leur mode de déplacement. Les mesures visant à opérer la transition énergétique du pays et à parvenir d'ici 2050 à la neutralité carbone de la France paraissent parfois abstraites et venues d'en haut. Et l'on ne peut pas convaincre les citoyens de s'y plier s'ils ne sont pas directement acteurs de ce changement.L'idée est donc de demander directement aux citoyens ce qu'ils en pensent ?Oui, et c'est pourquoi nous allons procéder au recrutement de 150 Français tirés au sort via leur numéro de téléphone. Nous ferons en sorte d'avoir des gens d'origine géographique, de niveau social et d'étude différents. Une petite France en miniature en quelque sorte. Cela nous prendra quinze jours, ou trois semaines. L'objectif est de les réunir pour un premier week-end de travail début octobre. Nous les rassemblerons au total six week-ends pendant lesquels ils seront amenés à réfléchir sur différents sujets relatifs à la transition écologique, comme l'isolation des logements, les modes de transport, la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer