1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ecologie à l'école : bientôt des «éco-délégués» dans les classes
Le Parisien27/08/2019 à 19:27

Ecologie à l'école : bientôt des «éco-délégués» dans les classes

C'est un des premiers grands moments de l'année pour les collégiens et lycéens : l'élection des délégués de classe, mi-octobre, va se doubler pour la première fois cette année d'une deuxième campagne. Celle des « éco-délégués ». Au total, 250 000 jeunes, un par classe, seront choisis par leurs pairs pour porter en leur nom les enjeux du réchauffement climatique ou de la biodiversité.La mesure figure parmi les huit idées de l'Éducation nationale pour placer la planète un peu plus au centre des salles de cours. Un objectif présenté comme l'une des trois priorités de l'année par le ministre, Jean-Michel Blanquer lors de sa conférence de presse de rentrée, opportunément organisée ce mardi matin dans le cadre verdoyant du jardin de l'hôtel de Rochechouart, à Paris.Le succès de la marche des jeunes pour le climat, qui avait rassemblé 30 000 enfants et adolescents le 15 mars dans la capitale a été pris en compte, sur le papier tout du moins : les mesures du ministère reprennent à la lettre les propositions émanant des conseils de la vie lycéenne, réunis à la suite de cette mobilisation.«180 000 oisillons sauvés par l'école»« Nous devons valoriser l'engagement de nos élèves, ils ne demandent que cela », estime Jean-Michel Blanquer, qui appelle à la construction de potagers « autant que possible » dans les écoles, « la plantation d'arbres », la création de ruches...Les programmes scolaires des collèges et des écoles primaires, à leur tour, devraient verdir prochainement. Les nouveaux curriculums du lycée accordent déjà à « l'enseignement au développement durable » une place plus importante que par le passé. LIRE AUSSI > Instruction obligatoire dès 3 ans, réforme du bac... les nouveautés de la rentrée 2019« L'idée de mettre un nichoir dans chaque cour peut sembler dérisoire, admet Édouard Geffray, nouvellement nommé cet été au poste stratégique de directeur général ...

Lire la suite de l'article sur LeParisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer