1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

École : pourquoi il faut mentir aux garçons

Le Figaro14/02/2013 à 08:59
Des chercheurs de l'Université du Kent au Royaume-Uni se sont penchés sur un mystère: la différence de niveau à l'école entre garçons et filles. Résultat: il faut savoir mentir aux enfants pour les faire progresser.

Le département de psychologie de la très sérieuse Université du Kent au Royaume-Uni a étudié les comportements des enfants à l'école primaire. L'objectif des deux auteurs de cette étude, Bonny L. Hartley et Robbie M. Sutton parue dans la revue spécialisée Child Development était d'étudier l'influence des stéréotypes sur les résultats scolaires des petites filles et des petits garçons. Sachant que dans la croyance collective, au même âge, les petites filles obtiennent les meilleurs résultats.

Pour répondre à leur question, les chercheurs ont réalisé trois études. Dans la première, ils se sont penchés sur le rôle des «a priori négatifs» sur la réussite scolaire des garçons âgés de 4 à 10 ans (sur une cohorte de 238 enfants). Cette étude a montr...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M4189758
    14 février12:47

    JPi - Entre TVA et CGS et taxes en tout genre il y a, messieurs dames les polis tiques, une possibilité de réduction drastique des dépenses de l'état France. 1ere réduc : la retraite à 65 ans. 2eme réduc : le plafonnement des + hautes retraites. 3eme réduc : le nombre de fonctionnaires. 4eme réduc : le plafonnement des indemnités chômage. Pour la compétitivité il y a les 40 h de travail/semaine. Voyez ! On peut ne pas augmenter les impôts en cassant la croissance et y arriver quand même. Olé !

    Signaler un abus

  • M4189758
    14 février12:46

    Gouvernement de la France: pourquoi il faut mentir aux Français ?

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer