Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ebola-L'Australie suspend l'immigration depuis les pays touchés

Reuters28/10/2014 à 07:00

SYDNEY, 28 octobre (Reuters) - L'Australie a suspendu la délivrance de visas aux ressortissants de pays d'Afrique de l'Ouest touchés par l'épidémie de fièvre Ebola, a annoncé le ministre de l'Immigration Scott Morrison, qui justifie cette décision par la nécessité d'empêcher la propagation du virus sur le territoire. Aucun cas de virus Ebola n'a été recensé en Australie, qui devient le premier pays riche à fermer ses portes aux personnes originaires de Guinée, du Liberia et de la Sierra Leone. "Le gouvernement contrôle strictement les entrées en Australie dans le cadre de notre programme d'immigration en provenance de l'Afrique de l'Ouest", a-t-il dit au Parlement. "Ces mesures incluent la suspension temporaire de notre programme d'immigration, y compris de notre programme humanitaire pour les pays touchés par le virus Ebola, et cela signifie que nous ne traitons plus les demandes de visa en provenance de ces pays affectés", a ajouté Scott Morrison, resté sourd jusqu'à présent aux appels en faveur de l'envoi de personnel médical dans la région. Tous les visas non-permanents ou temporaires seront annulés et les détenteurs de visas permanents qui ne sont pas encore arrivés en Australie devront se soumettre à 21 jours de quarantaine, a-t-il ajouté. L'épidémie de fièvre Ebola a fait près de 5.000 morts, principalement en Afrique de l'Ouest, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). L'Australie a contribué à hauteur de 18 millions de dollars australiens (12,5 millions d'euros) à la lutte contre la maladie mais des experts médicaux, des parlementaires de l'opposition et des groupes de défense des droits de l'homme dénoncent le fait qu'aucune équipe médicale n'ait été envoyée dans la région. Le risque pour l'Australie était déjà très faible en raison de son isolement géographique, a déclaré le docteur Adam Kamradt-Scott, conférencier à l'Institut Marie Bashir pour les maladies infectieuses et la biosécurité de l'Université de Sydney. L'interdiction de visa, a-t-il poursuivi, ne servira à rien pour protéger le pays d'Ebola tandis que cela peut potentiellement avoir un impact négatif sur la santé publique en créant un climat de panique et des craintes excessives sur la maladie. "En fait cette interdiction systématique contribue très peu à réduire le risque qu'Ebola arrive en Australie. Cela envoie également un très mauvais signal sur notre programme d'assistance humanitaire et sur le comportement de l'Australie à l'égard de l'Afrique d'Ouest", a-t-il dit à Reuters. "C'est simplement une décision purement politique." La "vision étriquée" de l'Australie sur Ebola n'a aucun sens d'un point de vue sanitaire, étant donné que les demandeurs de visas humanitaires font déjà l'objet de contrôles et de dépistages, a estimé Graham Thom, un porte-parole d'Amnesty International Australia. (Matt Siegel et Lincoln Feast, Mathilde Gardin pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.