Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

EASYJET

1 765.00GBX
+0.60% 
valeur indicative 20.14 EUR
Ouverture théorique 1 755.00

GB00B7KR2P84 EZJ

LSE données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    1 755.00

  • clôture veille

    1 754.50

  • + haut

    1 772.00

  • + bas

    1 750.00

  • volume

    1 186 137

  • valorisation

    701 072 MGBX

  • capital échangé

    0.30%

  • dernier échange

    18.06.18 / 17:50:24

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    1 190.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur EASYJET

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter EASYJET à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter EASYJET à mes listes

    Fermer

EasyJet regarde ailleurs en Europe après la chute de ses profits

Reuters15/11/2016 à 13:04
    * La compagnie va demander une nouvelle licence dans l'UE 
    * Coûts supplémentaires comptabilisés en 2017 et 2018 
    * Baisse de 28% du bénéfice annuel avant impôt à £495 mlns 
    * Nouveau recul du prix des billets d'avions 
    * L'action en hausse de 2,7% 
 
 (Actualisé avec commentaires, capacité et licence européenne) 
    par Victoria Bryan 
    LONDRES, 15 novembre (Reuters) - La compagnie aérienne 
britannique easyJet  EZJ.L  a annoncé mardi qu'elle demanderait 
une nouvelle licence pour continuer à opérer au sein de l'Union 
européenne (UE) après le vote de la Grande-Bretagne en faveur 
d'une sortie de l'Union, après une année difficile qui a vu la 
baisse de la livre sterling et les craintes d'attentats impacter 
lourdement ses bénéfices. 
    Le numéro deux européen du secteur derrière Ryanair  RYA.I  
est parmi les compagnies aériennes les plus touchées par le 
Brexit car environ 30% de ses vols sont effectués au sein 
d'autres Etats membres de l'UE que la Grande-Bretagne. 
    Pour protéger ses droits, le groupe entend solliciter un 
certificat de transporteur aérien (CTA ou AOC en anglais) dans 
un autre pays de l'UE, une autorisation qui lui permettra de 
poursuivre ses opérations au sein dans l'UE même si la 
Grande-Bretagne venait à en sortir effectivement. 
    EasyJet a dit être sur le point de choisir le pays européen 
dans lequel il demanderait formellement son CTA, probablement au 
début de l'an prochain. L'obtention de ce certificat et les 
coûts liés à l'enregistrement de nouveaux avions entraînera une 
charge d'environ 10 millions de livres (11,5 millions d'euros) 
qui sera répartie sur l'exercice en cours et le suivant. 
    "Nous sommes persuadés qu'il y aura un accord entre le 
Royaume-Uni et l'UE, mais nous ne pouvons pas être certains 
qu'il sera conforme à nos conditions actuelles, c'est pourquoi 
nous devons créer une entité opérationnelle au sein de l'UE", a 
déclaré la directrice générale d'easyJet, Carolyn McCall. 
    Elle a toutefois assuré que le siège social d'easyJet 
resterait à Luton, en Grande-Bretagne, où le groupe exploite 140 
avions et emploie 6.500 personnes. Une centaine d'avions et 
3.300 membres d'équipages sont basés dans d'autres pays de l'UE. 
    Les concurrents d'easyJet ne sont pas dans la même situation 
que le transporteur britannique à bas prix. International 
Consolidated Airlines Group (IAG)  ICAG.L , la maison mère de 
British Airways, a déjà plusieurs CTA pour opérer dans l'UE, 
grâce notamment à ses autres compagnies Iberia, Vueling et Aer 
Lingus. L'irlandaise Ryanair, de son côté, cherche toujours à 
déterminer si un certificat est nécessaire en cas de Brexit. 
     
    RECUL DU BÉNÉFICE 
    EasyJet a fait état d'un bénéfice annuel en baisse pour la 
première fois depuis 2009 en raison notamment de la chute de la 
livre sterling dans le sillage du Brexit. 
    L'exercice clos fin septembre s'est soldé par une baisse de  
28% du bénéfice avant impôt à 495 millions de livres (575 
millions d'euros), un résultat toutefois en haut de la 
fourchette de 490-495 millions donnée en octobre quand le groupe 
avait averti sur ses résultats  . 
    L'action prend 2,71% à 1.059,22 pence à 11h23 GMT à la 
Bourse de Londres, surperformant l'indice Footsie  .FTSE  en 
hausse de 0,59%. 
    EasyJet a souffert de la désaffection des touristes après 
les attaques terroristes en Egypte, en Turquie, à Paris et à 
Nice. Parallèlement, la baisse de la livre a amputé le bénéfice 
de 88 millions de livres sur l'exercice 2015-2016 et la 
compagnie prévoit pour la même raison à un manque à gagner de 90 
millions de livres sur le nouvel exercice. 
    Les transporteurs européens font face à une baisse des 
tarifs car ils mettent plus de sièges sur le marché pour essayer 
de profiter des prix bas du kérosène et gagner des parts de 
marché. 
    EasyJet prévoit d'augmenter ses capacités de 9% lors de 
l'exercice en cours et s'attend à une baisse des prix des 
billets d'environ 5 à 9% au premier semestre, après une baisse 
de 6% sur l'exercice écoulé. 
    Ryanair avait averti en octobre que les prix des billets 
pourraient reculer de 13 à 15%. 
    Au début du mois, la compagnie irlandaise a annoncé son 
intention de lancer des liaisons au départ de Francfort, afin 
d'accroître sa présence dans les grands aéroports.  
    Interrogé sur le sujet, EasyJet a dit avoir d'autres 
priorités. "Nous n'avons pas l'intention d'opérer des vols 
là-bas pour le moment", a déclaré Carolyn McCall à la presse.  
 
 (Patrick Vignal et Claude Chendjou pour le service français, 
édité par Véronique Tison) 
 

Valeurs associées

+0.60%
-0.94%
+0.59%
-0.03%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.