Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Duterte s'excuse pour avoir insulté Obama

AFP03/09/2018 à 08:34

Le président philippin Rodrigo Duterte salue à son arrivée à Jérusalem au début d'une visite en Israel , le 2 septembre 2018. ( AFP / MENAHEM KAHANA )

Le leader philippin Rodrigo Duterte a présenté ses excuses à l'ancien président américain Barack Obama pour l'avoir traité de "fils de pute" en 2016, ce qui avait encore dégradé les relations entre leurs deux pays.

M. Duterte réagissait alors aux critiques répétées des Etats-Unis envers sa guerre contre la drogue, qui a fait des milliers de morts et déclenché de multiples condamnations internationales.

Mais le chef de l'Etat philippin, en voyage en Israël, a expliqué que les relations avec Washington s'étaient améliorées depuis l'arrivée au pouvoir de Donald Trump, qu'il a qualifié de "bon ami" avec lequel il est sur "la même longueur d'ondes".

"Il serait également approprié aujourd'hui de dire à M. Obama que vous êtes désormais un civil et que je suis désolé d'avoir prononcé ces mots", a-t-il dit dans un discours devant la communauté philippine de l'Etat hébreu.

M. Duterte est arrivé dimanche en Israël pour un voyage de quatre jours. Manille cherche à diversifier ses approvisionnements en armements militaires et obtenir des garanties pour les droits des Philippins travaillant à l'étranger.

"Si vous êtes capable de pardonner, alors pardonnez. Je vous ai pardonné, tout comme mes petites amies quand j'étais encore célibataire (...). Je leur ai également pardonné", a-t-il ajouté.

Depuis son arrivée au pouvoir fin juin 2016, M. Duterte s'est illustré par son langage fleuri, lançant des diatribes vulgaires à l'encontre de tous ses critiques, en particulier quand il s'agit de la guerre antidrogue.

La police de l'archipel déclare avoir tué 4.410 trafiquants et toxicomanes présumés. Les défenseurs des droits disent qu'il faut tripler ce chiffre et évoquent un possible crime contre l'humanité.

M. Duterte a traité le pape François et l'ancien ambassadeur des Etats-Unis à Manille de "fils de pute", s'en prenant également à l'ONU et au Parlement européen.

Avant son départ pour Israël, le chef de l'Etat a de nouveau suscité la controverse en jugeant que le nombre élevé de viols à Davao, sa ville natale dans le sud de l'archipel, était dû au grand nombre de belles femmes.

"Ils disent qu'il y a de nombreux cas de viols à Davao", a-t-il lancé. "Tant qu'il y aura autant de belles femmes, il y aura aussi de nombreux cas de viols".

Les militantes des droits des femmes ont dénoncé ces nouveaux propos de M. Duterte, qui a souvent plaisanté publiquement sur le viol.

"Ce n'est pas la beauté qui provoque le viol, ce sont les violeurs", a déclaré Risa Hontiveros, une parlementaire hostile au président.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.